Matthew Henry Cochrane

Voyez le circuit La Voie des pionniers via l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iPhone/iPad

Matthew Henry Cochrane

Naissance : 1823, à Compton 

Décès : 1903, à Compton

Matthew Henry Cochrane a commencé par fabriquer des chaussures à Montréal après une formation dans ce domaine à Boston (États-Unis), le berceau de l'industrie de la chaussure à l'époque.


M. Cochrane

M. Cochrane était un homme d'affaires prospère et très actif. Avec Samuel Greeley Smith, il a fondé à Montréal la fabrique de chaussures Smith, Cochrane & Company. Après 20 ans à la tête de l'usine de chaussures, Cochrane investit ses profits dans l’achat d’une grande propriété à Compton.


Les terres de M. Cochrane

Vers 1870, il acquiert un important troupeau de race en provenance de la Grande-Bretagne. Il réalise alors son rêve d’élever des animaux réputés et d’en faire le commerce. Vers 1880, il fonde la Cochrane Ranche Company Limited. Il dirige dès lors la deuxième plus importante entreprise du genre au Canada. Il possède aussi un immense ranch en Alberta.


Le sénateur Cochrane

Polyvalent et doué, M. Cochrane assume également des fonctions de direction au sein d’entreprises industrielles, ferroviaires et financières. Il est notamment vice-président de la Banque des Townships de l’Est. Il établit des contacts avec le milieu politique et siège même au Sénat canadien.


Ferme de H.D. Smith

Herbert Dudley Smith est un gentleman-farmer né en 1867 à Compton. Son grand-père s’est installé en 1808 dans une partie de ce qu’on appelle la ferme « Ingleside », une propriété exploitée de génération en génération.


Ingelside

La ferme « Ingelside » couvrait 920 acres de terres. On aperçoit sur la photo la résidence des Smith sur la ferme. La totalité de la ferme était alimentée en électricité par une centrale privée.


Domaine Hillhurst

Avec le capital amassé avec l’usine de chaussures à Montréal, Cochrane se procure le domaine Hillhurst qui finit par atteindre plus de 1000 acres. Sur son domaine, où il emploie 40 personnes, on retrouve de nombreux bâtiments dont une fromagerie et un cercle de course pour ses chevaux.


Gare de Hillhurst en 1928

Matthew Cochrane possède des parts dans le Grand Tronc, ce qui lui permet d’obtenir le passage du chemin de fer dans son ranch, Hillhurst. Il fait construire la gare et les dépendances. La gare est détruite par le feu en 1915 et rebâtie en 1916. Elle est de nouveau consumée par les flammes en 1920 et reconstruite la même année. Finalement, elle est démolie en 1945.


Église St. James

Le 4 septembre 1887 est construite la deuxième église  St. James. Sa construction s’élève au coût de 3000$. Cependant, les membres ont eu à débourser seulement 1000$ puisque 2000$ avaient été donnés par M. H. Cochrane. Cochrane meurt le 12 août 1903 et est inhumé au cimetière St-James The Less.


Matthew Henry Cochrane

Matthew Cochrane naît le 11 novembre 1823 à Compton et décède 12 août 1903 à Compton également. Ses parents sont James Cochrane, un fermier d’origine irlandaise et Mary Lynch. Il est le 4e d’une famille de 5 enfants. En 1849, il marie Cynthia Maria Whitney et ils ont trois fils et six filles.

Dès son jeune âge, il travaille pour un fermier nommé Hill. Plus tard, le domaine de Cochrane prend d’ailleurs le nom de Hillhurst en son honneur. Il travaille à Boston de 1841 à 1854 où il réussit à amasser des fonds suffisants pour ouvrir une usine de chaussure à Montréal en 1854. Pour ce projet, il s’associe à Samuel G. Smith. Avec le capital accumulé dans la fabrication de chaussures, il achète le domaine Hillhurst qui finit par atteindre plus de 1 000 acres. En cette période prospère, il emploie 40 personnes et fait construire de nombreux bâtiments (dont une fromagerie et une piste de course pour ses chevaux). Avec le temps, sa ferme d’élevage devient un modèle d’organisation et un réservoir d’animaux pur-sang. Parmi ses acquisitions, il y a des bœufs, des chevaux, des moutons et des cochons. En 1870 il achète 63 bêtes pur sang directement d’Angleterre et il possède alors le plus grand troupeau pur sang importé par un seul individu de tout le Canada. L’homme d’affaires réussit aussi à revendre certaines bêtes à des prix jamais égalés.

Grâce à son poste de sénateur obtenu le 17 octobre 1872 et à ses contacts dans le milieu politique fédéral, il réussit à se faire octroyer des terres dans l’Ouest canadien. Il démarre une immense entreprise d'élevage nommée la Cochrane Ranche Company. Ce ranch devient même le second en importance en Alberta. Entre temps, il occupe aussi eu des postes administratifs dans de nombreuses compagnies, notamment la Tolley, la Canadian Meat and Produce, etc. À sa mort, l’empire de Cochrane s’effrite progressivement.

Source : Antoine Barrière-Morin pour la TCCC, été 2008 et Dictionnaire biographique du Canada