Henrietta Ball-Banting

Voyez le circuit La Voie des pionniers via l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iPhone/iPad

Lady Banting

Henrietta Ball-Banting (1912-1976) a été médecin, tout comme son mari, Sir Frederick Banting. Elle était une femme très engagée auprès de la communauté féministe.

Frederick Banting

Frederick Banting, mari de Henrietta Ball-Banting, a été récipiendaire d’un prix Nobel pour avoir découvert l’insuline et son utilisation thérapeutique. Cette percée médicale a sauvé la vie d’innombrables malades souffrant du diabète.

Écrasement d'avion de M. Banting

Frederick Banting décède pendant la Seconde guerre, à l’âge de 50 ans, lorsque l’avion qui l’amenait en Angleterre s'écrase à Terre-Neuve.

Gîte du Domaine Les Boisés Lee Farm

L’ancienne maison ancestrale d’Henrietta Ball-Banting abrite aujourd’hui le gîte cinq étoiles du Domaine Les Boisés Lee Farm à Stanstead.

Rock Island

Le père d’Henrietta, Henry Ball, était responsable de la douane à Rock Island. Il a rencontré sa mère lorsqu’elle est venue enseigner la musique au Stanstead College, un collège réputé, fondé en 1874.

Pierre tombales des Banting

Henrietta Banting, décédée à l'âge de 64 ans, repose en paix à Toronto, à côté de son défunt époux, Frederick Banting.

Taureau Ayrshire

Albert Ball, le grand-père d’Henrietta, prend possession de la ferme ancestrale au décès d’Erastus Lee en 1866. Il élève des animaux de race tout en gérant la succursale locale de la Eastern Townships Bank. En 1875, son taureau Ayrshire se trouve à la une du journal américain Country Gentleman. Erastus, le fils d’Albert et oncle d’Henrietta, un vétérinaire réputé, poursuivra la tradition d’élevage de Lee Farm.

Gloriette de la demeure de Lady Banting

Petite gloriette, restaurée maintes fois, qui se trouve au Domaine Lee farm.

Lady Banting et La Voie des pionniers

Voici la stèle de Lady Banting, située au Cercle de pierres à Stanstead.

Lady Banting

La docteure Henrietta Ball-Banting a véçu une bonne partie de son enfance à Stanstead près de la ferme Lee, qui était renommée pour la qualité de ses animaux de race.

Les parents d’Henrietta se rencontrent à Stanstead. Son père est responsable de la douane à Rock Island et sa mère enseigne la musique au Stanstead College, un collège réputé, fondé en 1874. D’ailleurs, Henrietta Banting siègera plus tard au conseil d’administration de cette vénérable institution.

En 1922, le père d’Henriette décède abruptement et la famille retourne dans leur ville natale de Newcastle, au Nouveau-Brunswick.

Henrietta admirait la compétence et l’esprit scientifique de son oncle Erastus. Celui-ci a eu une grande influence sur elle, laquelle est devenue un médecin réputé.

En 1938, elle termine sa maîtrise à Toronto. C’est à cette même époque qu’elle rencontre Frederick Banting. Celui-ci a reçu le prix Nobel de médecine avec son collègue en 1923 pour la découverte de l’insuline. Cette percée médicale a sauvé la vie d’innombrables malades souffrant du diabète. Henrietta et Frederick tombent rapidement amoureux et se marient. Henrietta Ball devient ainsi Lady Banting.

Sir Banting décède deux ans après leur mariage dans un écrasement d’avion lors de la Deuxième guerre mondiale.

Lady Banting achète la maison ancestrale en 1951 à Stansted, lieu où elle vient passer ses étés. Elle travaille tout de même encore en dehors de la province où elle poursuit sa vocation dans le domaine de la médecine.

Lady Banting décède en 1976. On l'enterre à Toronto, près de son défunt époux.