Tusayan Ruin and Museum

Voyez le circuit Parc national du Grand Canyon (versant sud) via l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iPhone/iPad

Tusayan Ruin and Museum

Les ruines de Tusayan sont les restes d'un petit village Pueblo ancestral. Un court sentier de 200 m entoure les ruines et donne l'occasion d'en apprendre plus sur cet endroit et sur le peuple qui habitait autrefois ici.

Téléchargez le guide des ruines de Tusayan (PDF en anglais)

Le musée Tusayan et la librairie ont des expositions qui aident à ramener les ruines à la vie. Une aire de pique-nique et des toilettes sont situées ici.

Photo: Puroticorico


Les ruines

Bienvenue aux ruines de Tusayan. Pendant que vous marchez autour du village, rappelez-vous que personne n'a tenté de reconstruire les structures. Durant l'été 2001, grâce à des fonds du Vanishing Treasures program, des archéologues du parc ont stabilisé les ruines pour les protéger de la dégradation en cours. Certains endroits ont seulement été partiellement extraits du sol pour vous permettre de connaître l'expérience d'un site archéologique.

Photo: Grand Canyon NPS


Un riche passé

Des gens ont vécu sur le plateau du Colorado pendant des milliers d'années. Les Paléoindiens, des chasseurs nomades qui ont vécu ici il y a entre 5000 et 10 000 ans, ont laissé leur marque. Les cultures archaïques nomades qui ont suivi produisaient des figurines «split twig» qu'elles cachaient dans les caves du canyon. Avec l'introduction de l'agriculture il y a environ 2000 ans, des villages (pueblos) comme celui-ci se sont développés.

Photo: Grand Canyon NPS


Des questions sans réponse

Des résultats d'études dendrochronologiques indiquent que des gens ont vécu ici aux alentours de 1185 av. J.-C. Le style des bâtiments et des artefacts est typique de la culture Pueblo ancestrale. Cette ruine est l'un des 4300 sites archéologiques enregistrés dans le Parc national du Grand Canyon. Les pueblos voisins indiqueraient un effort de coopération entre les familles. L'histoire de ce peuple et de sa culture existe seulement grâce à ces artefacts et aux histoires de leurs descendants. De nombreuses incertitudes demeurent quant à la raison de leur venue, la façon dont ils ont survécu, comment ils communiquaient... Peu de réponses sont définitives.

Photo: Kewl