Monastère Santa María del Parral

Voyez le circuit Les sites légendaires de Ségovie via l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iPhone/iPad

Monastère de Santa María del Parral

Ce monastère, dont la demande de construction fut faite par Enrique IV en 1447, même si la légende l’attribue à Juan de Pacheco, Marquis de Villena, représente un corps de bâtiments construits autour de divers cloîtres gothiques, mudéjars et plateresques.

Abandonné et pillé au XIX siècle, sa reconstruction commença après qu’il eût été déclaré « Monument National » en 1914. En 1927 il fut nouvellement occupé par des religieux de l’Ordre des Ermites de Saint-Jérôme.

Sur la façade inachevée de l’église monastique, on remarque les blasons des Pacheco. À droite, il y a une tour finie par une crénelure plateresque, œuvre du ségovien Juan Campero. A l’intérieur, on peut observer une nef avec un chœur au fond, des chapelles latérales et une chaire du XV siècle. Le retable principal en bois polychromé est l’œuvre la plus importante de l’église. Il est considéré comme le fleuron de la renaissance de la province de Ségovie.

 


La trahison du marquis

Au bout de la rue qui va du fleuve au Monastère de Santa María del Parral, il y a une pierre tombale qui porte l’inscription suivante : « Traitre, ta trahison ne servira à rien car nous serons quittes si l'une des personnes qui t’accompagnent tient sa parole ».

Certains disent que Juan de Pacheco, marquis de Villena et favori d’Enrique IV, avait de nombreux ennemis à cause de son ambition et que l’un d’entre eux le défia à se battre en duel à côté de l’église de la Virgen del Parral.

Le jour convenu, le marquis alla à la rencontre de son ennemi et vit qu’il était accompagné de deux hommes. Déconcerté, il réagit en disant à son rival la phrase qui était inscrite sur la pierre tombale. Les compagnons de ce dernier pensèrent à une trahison et se battirent en duel entre eux, pendant que le marquis luttait contre son adversaire et le vainquait.

Le marquis, reconnaissant, transforma l'humble église en un grand et riche monastère.