Aux Champs Mère-Terre

Voyez le circuit Gourmand dans les Cantons via l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iPhone/iPad

Aux Champs Mère-Terre, logo

Aux Champs Mère-Terre vous offre deux petits fruits en autocueillette soient l'aronia et la camerise. Au kiosque procurez-vous les frais ou congelés. 

Aux Champs Mère-Terre, produit

De savoureuses camerises.

Aux Champs Mère-Terre, historique

Ma ferme est située à Potton, en Estrie. Mon entreprise produit des petits fruits. Aujourd'hui, l'entreprise possède plus de 1 143 plants de camerisiers, 2 000 plants d'aronias, 125 plants d'argousiers et quelques plants de bleuets.
 
Le nom que j'ai donné à mon entreprise est Aux Champs Mère-Terre. AUX CHAMPS, parce que j'avais plusieurs parties de mon terrain où je pouvais produire des fruits et MÈRE-TERRE, parce que j'avais beaucoup apprécié la mosaïque de la Mère-Terre du Jardin  botanique de Montréal.
 Afin de créer mon entreprise :
·   En 1992, j'ai fait l'achat d'une terre de 117 acres à Potton.
·   En 2014, j'ai commençai à utiliser le terrain afin de cultiver des petits fruits indigènes. J'ai donc commencé à préparer et enrichir le sol pour que la culture soit optimale. Le choix de mes petits fruits a été déterminé après avoir suivi des formations avec Cultur'Innov. Je voulais avoir des petits fruits que peu de gens connaissent. C'est pour cela que j'ai choisi de cultiver principalement la camerise et l'aronia, ces petits fruits peu connus, pleins de bienfaits, avec un taux d'antioxydant très élevé et riches en vitamine c.

Aux Champs Mère-Terre, entreprise

Ma ferme Aux Champs Mère-Terre, est située à Potton dans les Cantons-de-l'Est et est vouée à la culture de la camerise et de l'aronia.
Je produis dans mes champs ces petits fruits afin de les récolter et de les transformer, d'en faire l'autocueillette et de les vendre aux entreprises de transformation québécoises.
Je veux développer mon entreprise en respectant l'écologie, en achetant des plants certifiés bio et en cultivant ma terre avec des produits bio. Je demanderai la certification en 2018.
Les clients visés principalement sont des entreprises qui transforment les fruits pour produits des jus, des bonbons, des vins et des bières artisanales. Je vise également les boutiques, les marchés de produits locaux et les restaurants. À la ferme, nous ferons des produits maison comme des tartes, des confitures, des coulis et des vinaigrettes.
En 2017, j'organiserai ma première saison d'autocueillette. En 2018, nous commencerons la fabrication de nos propres produits.
Parmi les premières productrices au Québec de camerises et d'aronias, je me donne comme objectif de faire connaître aux gens d'ici les vertus de ces petits fruits, tant sur le plan nutritif que sur le plan vitaminé.