500 Jefferson/ W Congress

Voyez le circuit Tour pédestre patrimonial de Lafayette via l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iPhone/iPad

Old Guaranty Bank & Trust, 500 rue Jefferson Street

Jefferson Pub, 500 rue Jefferson Street (1905)


500 Jefferson - Immigration FR

Cette propriété – le lot 197-- ayant appartenu au Gouverneur Alexandre Mouton au début des années 1800, a été légué à son fils Rufus Mouton, puis vendue par sa veuve à Théodule Hébert Junior en 1905, alors que le centre-ville se développait sur la rue Jefferson. Madame Fanny Bendel, la femme de Gustave Schmulens acheta et revendit une partie à la Banque de Lafayette. Cet édifice en coin de rue style Chicago avec son dôme Victorien est d'aspect Romanesque Richardson. Il est l’œuvre de l’architecte George Knapp.

Le lot devient la propriété de Maurice Heymann vers 1910. Il y aura son premier magasin dans la deuxième partie du Lot avant de déménager l’autre côté de la rue, au 433 Jefferson. La vieille Banque de Lafayette acquit cette partie  en 1919 pour continuer son expansion. La Grande Dépression des années 30 a porté un coup fatal à cette banque, et vers 1937, la Guaranty Bank and Trust -- qui venait d’être créée-- a loué ces locaux inoccupés.

Les actionnaires principaux de la Guaranty Bank and Trust étaient Isidore Préjean, Xavier Mouton, Sidney Mouton, Alcée Guidry, Elmo Hodges, L.P. DeBlanc, T.L Evans, George Thomas and Mike Donlon, tous des personnes influentes de la municipalité de Lafayette.

 


433 Le Musée des Sciences naturelles de Lafayette

Heymann Department Store,  now Lafayette Natural Museum & Planetarium / Le magasin Heymann, maintenant le Musée des Sciences Naturelles et Planétarium de Lafayette.


Heymann (433 Jefferson)

La chute de l’Empire ottoman a jadis poussé des peuples à fuir vers le Nouveau Monde, et c’est l’origine de la migration  libanaise vers la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle. Plusieurs des libanais, nouvellement arrivés, sont devenus des professionnels et des commerçants respectés. Les familles Saloom, Boustany et Abdalla sont très connues à Lafayette. Les Saloom ont établi un magasin de linge dans Freetown, un autre quartier de la ville. Tous les résidents de Lafayette connaissent le juge Kaliste Saloom. On a nommé une artère principale de la ville sous le nom de Chemin Kaliste Saloom. Les merceries Abdalla ont quant à elles été synonymes de qualité pendant un siècle à Lafayette.

Il y avait déjà une communauté juive dans le sud de la Louisiane au 19e siècle. Cette communauté a aussi été très importante à Lafayette. Henri Blendel et Maurice Heymann sont des noms bien connus. Maurice Heymann était un jeune homme quand il est parti de la Nouvelle-Orléans pour s’établir à Lafayette. Il s’est inscrit à Hôtel Gordon au début de juin en 1910. Et, il est allé acheter le commerce de Madame Schmulens, la sœur du couturier new-yorkais Henri Blendel, qui avait son magasin l’autre côté de la rue, au 500 Jefferson.

M. Heymann a eu un magasin à rayons au 433 Jefferson et une épicerie moderne dans l’édifice à l’arrière de son magasin; c’est maintenant le Musée des Enfants de Lafayette. Détaillant et commerçant, il est surtout reconnu comme le visionnaire et l’entrepreneur qui a su favoriser l’expansion de l’industrie pétrolière dans le sud-ouest de la Louisiane, en développant le Heymann Oil Centre.
Le bâtiment au 433 Jefferson est aujourd’hui le Musée des Sciences naturelles et du Planétarium.
http://www.lafayettesciencemuseum.org/


Heymann Dept Store 1920

433 Jeffeson - Heymann Dept store (Courtesy Lafayette Clerk of Court)


Heymann Oil Center (Aerial)

Aerial look of the Heymann Oil Center / Regard aérien sur le Heymann Oil Center. (Courtesy Lafayette Clerk of Court)


Festival international de Louisiane

Home of the Festival international de Louisiane / Bureau du Festival international de Louisiane.


Festival International (444 Jefferson)

Festival International de Louisiane (444 Jefferson)
En 1987, après la Seconde crise des prix du pétrole (Second Oil Bust), il a été proposé que Lafayette diversifie son économie, pour alléger l’emprise de l’industrie pétrolière sur la région.

Il fut décidé que la culture francophone de la région pouvait être le levier d’une économie moderne. Avec l’aide et les idées du Festival d’été de Québec, les citoyens de Lafayette décidèrent de se doter d’un festival francophone d’envergure internationale. Le premier Festival a eu lieu en juin mais, à cause de la chaleur, il a été déplacé en avril, quand la température est clémente et les arbres sont en fleurs. Cet édifice a déjà fait partie des magasins du centre-ville; il est maintenant le siège social du Festival international de Louisiane – le meilleur festival gratuit des États-Unis selon plusieurs magasines touristiques. Cette année, Angélique Kidjo fera parti de la distribution.

http://lineup.festivalinternational.org/