Le sommet du soldat

Voyez le circuit Kluane et la route de l'Alaska via l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iPhone/iPad

Le sommet du soldat

Le sommet du soldat (Soldier’s Summit) est l’endroit où a été officiellement inaugurée le 20 novembre 1942 la route militaire Alcan (fusion de Alaska-Canada), nom original de l’actuelle route de l’Alaska,.

Cet endroit, désigné en mémoire des soldats qui ont construit la route de l’Alaska, nous donne une idée de ce à quoi ressemblait la route d’origine. On peut en effet apercevoir une portion de l’ancienne route escarpée, et imaginer les conditions dans lesquelles les frères Jacquot et autres voyageurs se déplaçaient à l’époque.

Photo : Cérémonie d’inauguration de la route Alcan au sommet du soldat
Crédit photo : Library of Congress Prints and Photographs Division Washington, D.C.


Construction de la route de l’Alaska

La route de l’Alaska est une route stratégique militaire qui a été construite pour relier l’Alaska au reste du continent américain en 1942, en pleine Seconde Guerre mondiale, alors que le Japon occupait les îles aléoutiennes.

Longue de 2 451 km, elle a été construite par le génie de l’armée des États-Unis en un temps record de huit mois, entre Dawson Creek (Colombie-Britannique) et Delta Junction (Alaska). Dans la région de Kluane, elle a suivi le tracé de la route à wagons de Kluane. Elle a ensuite été constamment améliorée, pour devenir la route que nous connaissons aujourd’hui, entièrement asphaltée.

Photo : Premier véhicule à parcourir la route de l’Alaska, 1942
Crédit photo : Library of Congress Prints and Photographs Division Washington, D.C.


Le sentier de 42

Vous pouvez vous promener à pied sur le sentier de 42 qui est un tronçon d’origine de la route de l’Alaska. Il vous mènera vers la plaque commémorative des soldats américains qui ont bâti la route, tout en admirant le lac et les alentours. Le sentier, long d’un kilomètre, se parcourt en 30 à 60 minutes, et est ponctué de panneaux interprétatifs en anglais, illustrés de photos d’époque.

Photo : Lac Kluane vu du sentier de 42
Crédit photo : Stéphanie Chevalier


Le lac Kluane

Le lac Kluane est le plus grand lac du Yukon, long de 81 km et d’une superficie de 408 km2.

Dans la langue des Tuchtones du Sud, le lac Kluane se dit « ñù’àn Ma†n », ce qui signifie « lac où abonde le poisson ». Les Tlingits du littoral, quant à eux, avaient surnommé la région « ùxh-àni » qui veut dire « pays de saumons ». Kluane (Kloo-wah-nee) vient de ces deux termes autochtones.

Il y a environ 300 à 400 ans, le courant du lac a été inversé quand le glacier Kaskawulsh a bloqué la rivière Slim où il se drainait. Le niveau de l’eau a alors monté de dix mètres, et le lac qui se déversait jusqu’alors dans le golfe de l’Alaska vers le sud s’est frayé un chemin jusqu’au détroit de Béring, dix fois plus loin. Lorsque le glacier a reculé, le lac a gardé son nouvel itinéraire et son cours a été altéré de façon permanente.

Au printemps 2016, le glacier Kaskawulsh a tellement reculé que ses eaux fondues se sont déversées dans une autre vallée, asséchant de façon impressionnante la rivière Slim et le niveau d’eau du lac Kluane. Ce phénomène naturel altérera sans doute le paysage environnant pour les prochains siècles.

La route de l’Alaska traverse ce qui reste de la rivière Slim près de l’entrée du parc.

Photo : La rivière Slim et le lac Kluane
Crédit photo : Gouvernement du Yukon, Rich Wheater