Cabane Moose Horn

Voyez le circuit Kluane et la route de l'Alaska via l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iPhone/iPad

Logement de la famille Saunders

Cette cabine, construite par Louis Jacquot vers 1939, a été le foyer de la famille Saunders au début des années 1950. Le couple et ses sept enfants provenaient de l’Alabama; ils ont fait  partie de la première famille d’Afro-Américains à s’établir dans la région, alors que le père Jack travaillait comme arpenteur-géomètre sur la route de l’Alaska.

Photo : Cabine Moose Horn
Crédit photo : Stéphanie Chevalier


Les soldats afro-américains et la route

L’armée américaine n’était pas confiante dans les capacités des Afro-Américains à travailler en Arctique. Mais elle avait tant besoin de main-d’œuvre pour la construction de la route de l’Alaska que les soldats noirs (3 695) ont représenté un tiers des effectifs enrôlés pour cette mission.

Photo : Eugène Jacquot accueille des soldats noirs au Burwash Landing Resort
Crédit photo : Archives du Yukon, Fonds Al Tomlin, 92/30 # 3, PHO 434


Des conditions de travail extrêmes

Les conditions de travail de ces soldats ont été très difficiles; ils ne disposaient pas d’équipement et de vêtements adéquats pour les conditions extrêmes de la région (ils faisaient partie des régiments les plus défavorisés), travaillaient de longues périodes sans repos, et leurs efforts n’étaient pas reconnus pas leurs supérieurs hiérarchiques blancs. En plus de tout cela, l’hiver de 1942-1943 pendant lequel la route a été construite a été très rude, avec des températures record de -50 à -56C. 

Malgré tous ces défis, les régiments d’Afro-Américains ont contribué tout autant que leurs camarades blancs à la construction de la route.

Photo : Soldats afro-américains travaillant à la construction de la route de l’Alaska, hiver 1942-1943
Crédit photo : Jim Murray