Église de L'Ange-Gardien

Voyez le circuit Vivre la Côte-de-Beaupré - Excursion patrimoniale via l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iPhone/iPad

La vie religieuse au quotidien


Naissance de la paroisse de L’Ange-Gardien

En 1678, l’évêque de Québec, François de Laval, érige canoniquement la paroisse des Saints-Anges-Gardiens. L’appellation « L’Ange-Gardien », qui a donné le nom de la municipalité, apparait à la fin du XVIIe siècle. La première chapelle de la paroisse, faite en bois, est construite dans le bas du village. Elle est remplacée par une première église construite en 1674. Dans les années 1710, une seconde église, construite sur un promontoire surplombant le village, la remplace ; mais elle sera détruite par un incendie en 1930. Devant l’église actuelle, sur la route, on peut voir un tracé marquant l’emplacement des vestiges de cette seconde église.

Photo : Église actuelle de L’Ange-Gardien (Bergeron Gagnon inc, 2015. Inventaire du patrimoine bâti de la MRC de La Côte-de-Beaupré)