Premier bureau de poste

Voyez le circuit Circuit historique de la rue Notre-Dame via l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iPhone/iPad

Premier bureau de poste, 1905

Premier bureau de poste de Thetford Mines en 1905.

Source: CART - Collection François Gamache

Intérieur du premier bureau de poste, 1912

Intérieur du premier bureau de poste en 1912. Le maître de poste était Jos Rousseau.

Source: CART - Fonds Galerie de nos ancêtres de l'or blanc

Premier bureau de poste

Premier bureau de poste
103, rue Notre-Dame

Durant des siècles, la poste a été un moyen de communication essentiel d’un bout à l’autre du monde. Au Canada, le système postal s’est graduellement développé, au même rythme que le pays. Mais ce n’est toutefois qu’en 1867 que le Parlement adopte une loi créant la poste canadienne que nous connaissons encore aujourd’hui.
À la fin du 19e siècle, c’est par le train que le courrier arrive à la gare du village de Kingsville. Sa distribution est alors confiée au chef de gare. À la même époque, la nécessité d’améliorer les services publics pousse le gouvernement canadien à construire des bureaux de poste dans la majorité des petites villes du pays et la future ville de Thetford Mines n’échappera pas à cette vague.

Au début des années 1900, la vocation de la ville comme centre régional de services se confirme et la croissance de son rôle administratif incite le gouvernement fédéral à construire un édifice public pour les services postaux et douaniers. En 1902, une subvention de 4000 $ est donc accordée pour la mise en place d’un premier bureau de poste, qui remplacera l’ancien système de dépôt du courrier chez des commerçants ou des particuliers désignés. On considérait alors la présence d’un bureau de poste comme étant un signe d’une localité prospère. Cette étape marque ainsi l’entrée de la ville dans une ère de modernisation urbaine.

Les travaux de construction de la nouvelle bâtisse débutent le 30 octobre 1903. C’est finalement en 1905 que sera inauguré le nouveau bureau de poste, situé sur la rue Notre-Dame, au cœur des activités de Thetford Mines. En effet, le bureau de poste ayant une fonction centrale dans la localité, on lui attribuait généralement un emplacement stratégique, généralement au centre-ville et près de la gare. Le courrier y était envoyé à cheval ou à pied, pour le tri et la distribution. Le premier maître de poste officiel à occuper ce nouveau bureau fut Joseph Rousseau. L’édifice loge également le bureau des douanes et son agent Louis Martel.

Le bureau de poste occupait une place importante dans la vie des régions rurales et des petits villages. Son but premier était d’acheminer le courrier mais c’était aussi un haut lieu de sociabilité et de communication. On s’y retrouvait régulièrement pour prendre son courrier ou en envoyer. C’était l’occasion de discuter et d’apprendre les nouvelles et les commérages des environs. Au bureau de poste, l’oral et l’écrit faisaient ainsi bon ménage.

Au Canada, c’est à partir de 1908 qu’en milieu rural, le courrier sera livré directement à la porte de la clientèle. Ce service sera graduellement mis en œuvre partout au pays, en débutant dans les villes les plus importantes. À Thetford Mines, ce n’est que le 1er septembre 1927 que le courrier sera distribué par des facteurs.

En 1939, le Service des postes déménage dans des locaux plus spacieux, situés au coin des rues Notre-Dame et Saint-Alphonse. La bâtisse servira plus tard de manège militaire jusque dans les années 1960. Ce bâtiment de brique a littéralement servi de pare-feu en 1947 lorsqu'un incendie majeur détruisit plus de cinq bâtiments voisins. La bâtisse deviendra par la suite propriété de monsieur Viateur Bolduc qui en fera une bijouterie. De style néo-roman, cet édifice se caractérise par sa tour et abrite maintenant un charmant resto-café depuis 1999.

Manège militaire de Thetford Mines (s.d.)

Après la fermeture et le déménagement du bureau de poste, l'édifice a servi de manège militaire jusque dans les années 1960.

Source: Collection François Gamache