L'ancien bureau de poste

Voyez le circuit Le Vieux-Terrebonne se raconte via l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iPhone/iPad

Présentation de l'ancien bureau de poste

L’ancien bureau de poste de Terrebonne était situé dans la salle du conseil actuelle, soit celle qui se trouve au coin de la rue où vous vous trouvez Le premier bureau de poste est ouvert par Edward Lane en 1819, mais il passe aux mains de John Mackenzie en 1822. Il est alors situé dans la Maison Oldham, que vous découvrirez plus loin. Ce bureau de poste est dirigé par John Mackenzie jusqu’en 1871, puis par son fils Arthur jusqu’en 1881.

Par la suite, le bureau de poste est déplacé chez J.-S. Archambault, jusqu’en 1897, où il loge dans le commerce de Rodrigue Deschambault, au coin des rues Saint-Pierre et Sainte-Marie (stationnement actuel).

Le premier édifice gouvernemental servant au bureau de poste est construit en 1905, à l’intersection des rues Saint-Pierre et Saint-André. Mais comme la majorité des édifices se trouvant au sud de la rue Saint-Pierre, il est détruit par les flammes de 1922.

Il est reconstruit en parement de briques dès l’année suivante et y maintient ses opérations jusqu’en 1967, où il est relocalisé dans un nouveau quartier, au nord de la ville. La bibliothèque municipale y est aménagée de 1971 à 1985. Aujourd’hui, l’ancien bureau de poste héberge la salle du conseil municipal de Terrebonne.

Dirigez-vous maintenant en direction de l'Est, entre les rues Saint-André et Saint-Joseph à l’adresse 721, rue Saint-Pierre. Il s’agit de la « Maison au miracle »  mentionnée lors de l’incendie du 1er décembre 1922.


Contenu audio - L'ancien bureau de poste


Question #10

QU’A FAIT LA PROPRIÉTAIRE LE SOIR DE L’INCENDIE AVANT DE QUITTER LA MAISON?

CHOIX DE RÉPONSES
1) Elle a rempli une petite valise de toute sa coutellerie.
2) Elle a placé une statue de la Vierge Marie devant la porte d’entrée pour la protéger.
3) Elle a récité un chapelet complet avant d’accepter de sortir de la maison.
4) Elle est retournée dans la maison pour sauver son album de photos de famille.


Contenu audio - Question #10


Réponse et explication - Question #10

BONNE RÉPONSE
2) Elle a placé une statue de la Vierge Marie devant la porte d’entrée pour la protéger.

La propriétaire de la maison, madame Alarie, refusant de quitter les lieux, les pompiers durent forcer son évacuation et ce, contre son gré. Âgée de 90 ans, cette maison était sienne et elle ne put partir sans tenter quelque chose. Avant de quitter la maison, elle a placé contre la porte d’entrée une statue de la Vierge Marie, puis a imploré celle-ci de sauver sa maison.

Le lendemain, lorsque le jour fut levé sur le voile de fumée recouvrant pratiquement toute la ville, les habitants ont eu la surprise de constater que, si tout n’était que ruines et désolation autour, la petite maison de la rue Saint-Pierre elle, avait survécu sans trop de dommages. C’est ainsi que naquit son surnom de la «Maison au miracle».

Pour poursuivre le circuit, revenez sur vos pas en direction de l'intersection de la rue Saint-Pierre et Sainte-Marie.


Contenu audio - Réponse & explication Question #10