Le Terrebonnoscope

Voyez le circuit Le Vieux-Terrebonne se raconte via l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iPhone/iPad

Présentation du Terrebonnoscope

Le Terrebonnoscope, autrefois installé dans l'édifice contenant le restaurant Bygs aujourd'hui, est le premier cinéma muet des environs (le premier au Canada étant le Ouimetoscope à Montréal). Urgel Poitras, électricien de la Ville de Terrebonne  – possiblement le premier résident à circuler en automobile dans les rues de Terrebonne – y débute son exploitation en 1908. À l’époque, sa maison était adjacente à l’édifice du Terrebonnoscope, là où se trouve le stationnement aujourd’hui.

Le Terrebonnoscope offre 350 places assises. Le coût d’entrée est de 0,10$, mais il était possible de réserver son siège pour 0,15$. À la mort d’Urgel Poitras, son fils reprend l’entreprise familiale et projette des films pendant l’année suivante, mais un incendie ravage l’immeuble vers 1916. Les activités sont alors déplacées dans la salle de l’hôtel de ville, qui passe également au feu en 1922. Les activités se poursuivent dans un bâtiment du boulevard des Braves et reprennent place dans la salle du nouvel hôtel de ville, en 1931, où les projections se poursuivent pendant 17 ans.

Le Terrebonnoscope est le prédécesseur du Cinéma Figaro, ouvert en 1948, rue Saint-Pierre. Le cinéma connait plusieurs difficultés au fil des dernières années. À sa fermeture en 1985, la Ville de Terrebonne achète l’édifice, qui deviendra la première résidence du Théâtre du Vieux-Terrebonne. Sans aucune salle de cinéma dans la ville, les Terrebonniens devront patienter jusqu’en 1990, avec l’arrivée du Cinéma de Terrebonne (aujourd’hui le Méga-Plex Terrebonne 14).


Contenu audio - Le Terrebonnoscope


Question #12

À QUOI SERVAIT L’ANCIENNE MAISON D’URGEL POITRAS, AVANT D’HÉBERGER LE RESTAURANT BYGS?

CHOIX DE RÉPONSES
1) Le siège du conseil municipal.
2) Le bureau d’un(e) député(e).
3) Le centre communautaire.
4) Un fleuriste.


Contenu audio - Question #12


Réponse et explication - Question #12

BONNE RÉPONSE
2) Le bureau d’un(e) député(e).

L’ancienne maison d’Urgel Poitras a logé le bureau de la députée de Terrebonne, Jocelyne Caron, pendant quelques années jusqu’en 2007. Avant cette période, l’édifice a connu de nombreux locataires aux affaires diverses. Ouvert depuis 2008, le restaurant Bygs a fait sa réputation sur l’excellence de son smoke-meat.


Contenu audio - Réponse & explication Question #12


La première automobile de Terrebonne