La Maison Jacob Oldham

Voyez le circuit Le Vieux-Terrebonne se raconte via l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iPhone/iPad

Présentation de La Maison Jacob Oldham

La maison Jacob Oldham est une des plus anciennes du Vieux-Terrebonne, construite vers 1805. Pendant quelques années, elle sert comme magasin ou entrepôt de la Compagnie du Nord-Ouest, compagnie de Jacob Oldham et de membres de la famille Mackenzie.

En 1805, Jacob Oldham vend sa terre au maçon Joseph Augé, sous forme d’un troc. En échange de sa terre, Oldham exige que le maçon construise une maison selon des spécifications très précises. Elle doit porter les dimensions exactes du magasin, situé alors à l’emplacement du Collège Saint-Sacrement, que possédait Pierre Augé, frère de Joseph. La grandeur, la hauteur et la charpente devaient être identiques. John Mackenzie, alors gendre de Jacob Oldham, hérite de la maison à sa mort.

Le bureau de poste de Terrebonne y prend place entre 1823 et 1881. Au XXe siècle on y retrouve les locaux du Club de Terrebonne, puis le docteur Lacroix et maintenant le bureau du sexologue Alain Gariépy.

Observez le grand édifice de l’autre côté de la rue, qui fait face à la maison Oldham.


Contenu audio - Maison Jacob Oldham


Un service de poste illégal


Question #13

DANS QUEL BUT A ÉTÉ CONSTRUIT CET ÉDIFICE EN 1882-1883?

CHOIX DE RÉPONSES
1) Pour y ouvrir une nouvelle école pour garçons.
2) Pour offrir un manoir d’accueil aux invités de Madame Masson, qui étaient nombreux.
3) Pour y établir le nouveau couvent dans le but de remplacer le Couvent Notre-Dame, alors désuet.
4) À l’origine, l’édifice a été construit pour accueillir un nouvel hôpital avec un orphelinat.


Contenu audio - Question #13


Réponse et explication - Question #13

BONNE RÉPONSE
3) Pour y ériger un nouveau couvent dans le but de remplacer le Couvent Notre-Dame, alors désuet.

En 1882, le couvent situé près de la rivière est à pleine capacité et les demandes de nouveaux arrivés sont constantes. Le temps est venu de choisir entre un agrandissement ou la construction d’un nouveau couvent. Cette deuxième option est retenue et l’ancien couvent est légué aux Clercs de Saint-Viateur, qui le transforment en collège pour garçons. Le collège n’a été en fonction que quatre ans, avant d’être détruit par le feu le 6 décembre 1887.

L’emplacement choisi pour le nouveau couvent – celui qui se trouve devant vous et qui portait le nom du Couvent Marguerite-Bourgeois –  était idéal puisqu’il est situé juste à côté de l’église. Pour ce faire, la seigneuresse Masson a légué une autre partie de son terrain au curé Piché (elle l’avait déjà fait pour la construction de l’église). Les religieuses de la Congrégation Notre-Dame ont habité le couvent jusqu’en 1974.

Deux ans plus tard, la Commission scolaire des Manoirs en fait son siège social – aujourd’hui elle abrite les services éducatifs de la Commission scolaires des Affluents.


Contenu audio - Réponse & explication Question #13