Église catholique

Voyez le circuit Circuit patrimonial sur les traces Ilnu via l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iPhone/iPad

Les Églises catholique


L'église catholique

Juchée sur le monticule qui fait face au lac, l'église de Mashteuiatsh a fière allure.

Intérieur de l'église

Décoré aux couleurs de ses fidèles

LES ÉGLISES (Aiamiheutshuap)

LA PREMIÈRE ÉGLISE (Nishtam aiamiheutshuap)

En mai 1899, tout en pensant à l'éventuel passage du chemin de fer (ishkuteutapan meshkanau), les Oblats, aidés de quelques ouvriers de Pointe-Bleue, commencent la construction de l'église (aiamiheutshuap), un peu plus haut que la chapelle (aiamiheurshuapiss).

La population de la communauté (Pekuakamiulnuatsh) et les voisins s'activent pour son édification. Certains organisent des bazars pour récolter des dons, d'autres achètent eux-mêmes les objets nécessaires au culte ou des pièces décoratives.

Le 23 juin (uapikun-pishim) 1899, la première messe est célébrée dans la nouvelle église (ussi-aiamiheutshuap). Placée sous la protection de Saint-Charles-Borromée comme la vieille chapelle (Tshiash aiamiheutshuapiss), elle est consacrée le 29 juin 1900 en présence de Mgr. Labrecque.  

L'ÉGLISE ACTUELLE

L'église actuelle de Mashteuiatsh est construite en 1987, Mgr. Jean-Guy Couture la consacre le 2 octobre (uashtessiu-pishim) 1988 sous le nom (ishinikateu) de paroisse Bienheureuse Kateri Tekakwitha.

Kateri Tekakwitha est une femme (ishkueu) mohawk algonquine ayant vécu vers 1650 (ilniupan uiesh). Fervente convertie, elle est devenue la patronne (utshimashkueu) des chrétiens issus des communautés autochtones, elle a été béatifiée par le Vatican le 22 juin 1980 sous le règne de Jean-Paul II, et canonisée le 21 octobre 2012 par le pape Benoit XVI.

Ce sont des artistes et des paroissiens de Mashteuiatsh qui ont fabriqué et sculpté les bancs, l'hôtel et tous les signes ostentatoires de la paroisse. Une statue grandeur nature de Kateri Tekakwitha orne l'intérieur de l'église (aiamiheurshuapihtsh) dont toute la décoration célèbre la culture (ilnu-aitun) des Pekuakamiulnuatsh.