Freetown, le quartier de la liberté



À / Près de :

Lafayette

Langue :  

français

Transport suggéré :

   bike     

Parcours :  

1,94 km

Points d'intérêt :  

9

Appréciation :  

full starfull starfull starfull starhalf star

Public cible :  

adultes principalement

Accessibilité :

  • En permanence, à l’année
disableddeaf

Présenté par

CODOFIL Agence des Affaires francophones


Recommander ce circuit





Freetown, le quartier de la liberté

Description


Repérez des lieux qui ont marqué l'histoire de Freetown et découvrez la vie d'individus exceptionnels qui y ont vécu à travers le temps. Plusieurs des premières personnes de couleurs dites "libres" de la Louisiane se sont installées dans ce quartier, ceci avant-même la Guerre de Sécession de 1861-1865. Selon le recensement de 1850, il y avait 149 personnes de couleurs, officiellement libres, qui vivaient ici. Bienvenue dans le quartier de la liberté de Lafayette, sur les terres qui appartenaient jadis au Gouverneur Alexandre Mouton.

MISE EN CONTEXTE

Freetown est une communauté dans laquelle les classes ouvrières blanches et afro-américaines ont vécu et travaillé librement pendant des décennies jusqu'à aujourd'hui, ceci aux côtés d’immigrants arrivés d’Europe et du Moyen-Orient. Ensemble, ils ont beaucoup contribué au développement de l'identité ethnique de la ville.

De nombreux esclaves affranchis se sont aussi installés dans la communauté du Freetown, autour des autres personnes de couleurs considérées comme libres.

Au fil des années, le quartier Freetown a évolué en s'adaptant aux diversités démographiques du territoire, en incluant la culture locale créole et cadienne. Plusieurs traditions ont été préservées par les habitants du quartier jusqu'à nos jours. Artistes, artisans, entrepreneurs, étudiants et travailleurs choisissent d’y vivre tout en cultivant l’esprit qui perdure dans le nom de “Freetown”, littéralement “la ville LIBRE”.

Ce quartier a logé des personnes d’origines africaine, acadienne, juive et libanaise. Pendant la reconstruction de l’ère Jim Crow, au temps des tensions raciales, des terreurs et de la violence, Freetown-Port Rico est resté un îlot de richesse culturelle à cause de sa diversité et du support collectif de ses habitants. Ici, tous vivaient dans le confort relatif de l’époque dans des maisons, avec des commerces et des églises. Ils fêtaient le Mardi Gras ensemble.

L'installation du chemin de fer, en 1880, puis de l’Institut Industriel du Sud-ouest de la Louisiane, en 1901, ont aussi contribué à donner forme au quartier. Plusieurs emplois ont été créés par la raffinerie de sucre, le chemin de fer et l’établissement universitaire. Les trottoirs et l'infirmerie ont aussi contribué à renforcer la fierté et le dynamisme de la communauté.

Le Freetown est situé sur les terres d'une ancienne grande plantation, propriété du Gouverneur Alexandre Mouton. Cette plantation (ou "habitation" selon les termes locaux) logeait des personnes de couleurs et se nommait  "île de Copal". Ne cherchez pas d'île! Quand on parle d'île dans cette région, on parle du terrain sur lequel on peut marcher sans s'enfoncer. Il s'agit d'une expression typique du milieu, au pays des bayous. "L'île Copal" s’étendait des deux côtés du Bayou Vermilion, ceci jusqu’au Lac Martin. La propriété du Gouverneur Mouton se trouvait du côté nord-ouest du bayou. Elle comprenait 2,100 acres de terre cultivée et 18,140 acres de terrain en friche. "L'habitation" était située où se trouve l’école publique LeRosen au coin des rues Pinhook et Vermilion. Elle a été laissée vacante pendant un certain temps jusqu’en 1900, où on y a ouvert une école pour les personnes de couleurs, sous la direction de Paul Breaux, un gradué de Tuskegee. 

Photo: école avec des enfants créoles de " l'Île Copal ", vers 1929.

Remerciement à University of Louisiana at Lafayette; Dr C. Ray Brassieur pour sa patience avec tous mes questions. Lafayette Consolidated Governement; Philippe Gustin and Christophe Pilut, et au Greffier de la Paroisse de Lafayette, Louis Perret.

Aperçu de la carte et des points d'intérêt

Pour voir le circuit complet, télécharger l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iPhone/iPad

mobile devices

Commenter

Partager

Sur Facebook

Sur Twitter

Sur Google+

Par email