Boischatel, une histoire exceptionnelle



À / Près de :

Boischatel

Langue :  

français

Transport suggéré :

   bike     

Parcours :  

17,05 km

Points d'intérêt :  

10

Appréciation :  

full starfull starfull starfull starempty star

Public cible :  

tous

Accessibilité :

  • Saisonnier

Présenté par

Ville de Boischatel


Recommander ce circuit





Boischatel, une histoire exceptionnelle

Description


Boischatel est connue pour la bataille de Montmorency et la chute du même nom, mais également pour ses monuments classés, ses maisons patrimoniales et ses richesses naturelles... que vous découvrirez à travers ce circuit.

La création du village de Saint-Jean-de-Boischatel remonte au 3 avril 1920. Avant cette date, Boischatel était connue sous l’appellation « Le Sault », et faisait partie de la municipalité de L’Ange-Gardien. Le village a été renommé en mémoire de Jean-Baptiste-François-de-Boischatel de la Martinic, lieutenant de Bougainville, mort à l’Hôpital Général de Québec le 30 avril 1760. Il s’agit du premier aide de camp du général Montcalm durant la Conquête britannique. Le Sault a effectivement joué un rôle important dans l'histoire du Québec: « …en raison de la vue exceptionnelle de ce promontoire naturel et [pour] des raisons stratégiques évidentes, le général Wolfe, lors du siège de Québec à l’été 1759, y installa son campement ».

La magnifique Chute Montmorency, du haut de ses 83 mètres, soit 30 mètres de plus que les chutes du Niagara, est depuis toujours un trait caractéristique de Boischatel. Il s’agit de la plus haute chute au Québec.
 
Le nom du « Sault de Montmorency » remonte pour sa part à 1603. C’est Samuel de Champlain lui-même qui aurait désigné ainsi la célèbre cascade, en l’honneur de Charles de Montmorency; vice-roi de la Nouvelle-France et amiral de France et de Bretagne, à qui était dédié le rapport de son premier voyage.

Tout comme d’autres municipalités de la Côte-de-Beaupré, des colons ont occupé le territoire dès la deuxième partie du XVIIe siècle, principalement pour y pratiquer l’agriculture. Ce n’est qu’à partir du XIXe siècle que l’industrie et le tourisme se développent réellement, et ce, grâce à la Chute Montmorency.

En date du 23 novembre 1991, le statut et le toponyme de village furent modifiés pour la « Municipalité de Boischatel ».

OPTION PRATIQUE
Nous vous suggérons d'utiliser l'option "Précharger" sur votre appareil intelligent. Vous pourrez ensuite être orienté et informé par rapport à chaque point d'intérêt suggéré, ceci sans connexion Internet et sans data. Des tablettes sont également disponibles en location au Centre sportif de Boischatel, situé au 160, rue des Grès.

PRODUCTION
L'Association culturelle et artistique de la Maison Vézina (ACAMV) en collaboration avec la Municipalité de Boischatel, avec le soutien de l'Entente de développement culturel de la MRC de la Côte-de-Beaupré et de la Télévision d'Ici.

Crédit photo : N.J. Rochefort

Aperçu de la carte et des points d'intérêt

Ce contenu est disponible pour les utilisateurs de l'application seulement.
Vous devez utiliser une tablette ou un téléphone intelligent pour y accéder.
  1.  1. Maison Vézina

  2.  2. Parc de la Chute-Montmorency

  3.  3. Industries d'autrefois

  4.  4. Ponts de Boischatel

  5.  5. Domaine de la Rivière

  6.  6. Grottes de Boischatel

  7.  7. Rivière Ferrée

  8.  8. Golf Royal Quebec

  9.  9. Route de la Nouvelle-France

  10.  10. Parc de l'Anse de Boischatel

Pour voir le circuit complet, télécharger l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iPhone/iPad

mobile devices

Commenter

Partager

Sur Facebook

Sur Twitter

Sur Google+

Par email