Au pays de McCormick



À / Près de :

Baie-Comeau, Québec, Canada

Langue :  

français

Transport suggéré :

   foot     

Parcours :  

5,91 km

Points d'intérêt :  

13

Appréciation :  

full starfull starfull starfull starempty star

Public cible :  

tous

Accessibilité :

  • En permanence, à l’année
deaf

Présenté par

Société historique de la Côte-Nord


Recommander ce circuit





Au pays de McCormick

Description


Ce circuit vous guide et vous informe sur les débuts de l'histoire de Baie-Comeau, au pays du légendaire McCormick.

Robert Rutherford McCormick est le fils d’un ambassadeur et de l’héritière du renommé Chicago Tribune. Après la Première Guerre mondiale, où il obtient le grade de colonel, il caresse l’ambition de devenir gouverneur de l’Illinois, voire président des États-Unis. Cependant, l’héritage que lui lègue sa mère le mènera dans le domaine de la presse écrite : il devient propriétaire du Chicago Tribune et du New York Daily News. La nécessité de trouver une source d’approvisionnement en papier pour les deux principaux journaux de l’empire familial remportent alors un succès phénoménal, ce qui l’amènera sur la Côte-Nord.

En 1923, il obtient les droits d’exploitation des rivières Outardes et Manicouagan, à la condition que la transformation de la matière première (le bois) soit effectuée sur place. La baie Comeau s'avère être un emplacement idéal, situé en eau profonde. Ce lieu est donc choisi pour l’implantation d’un quai ouvert durant toute l’année, lequel permettra le déchargement des matériaux et de la main-d’œuvre nécessaires à la construction de l’usine, en 1936. Les patrons et ouvriers constitueront alors la base de ce qui deviendra par la suite la ville de Baie-Comeau.

La vision du colonel McCormick s’est réalisée, et cela, bien au-delà de ses espérances, car pendant les 50 années suivantes on a pu assister à l’évolution économique de Baie-Comeau, notamment par l’implantation d’une aluminerie (1956), d’une scierie, l’établissement d’un service de transport maritime (traverse Baie-Comeau-Matane) et le développement du complexe Manic-Outardes. Cette diversification de l’activité économique de la ville s’est accompagnée de développements sociaux et culturels tout aussi importants et qui font de Baie-Comeau un endroit riche en histoire et, surtout, qui fait la fierté de sa population, tant au niveau local qu’international.

PARTENAIRES

Entente de développement culturel de la Ville de Baie-Comeau
Ministère de la Culture et des Communications
Ville de Baie-Comeau
Alcoa - Fonds Aluminerie de Baie-Comeau pour les collectivités durables

Aperçu de la carte et des points d'intérêt

Pour voir le circuit complet, télécharger l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iPhone/iPad

mobile devices

Commenter

Partager

Sur Facebook

Sur Twitter

Sur Google+

Par email