Starr's Point

Voyez le circuit Sentier Acadie historique via l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iPhone/iPad

Starr's Point

Autrefois nommé Côte-des-Boudreau, Pointe-des-Boudrot ou Village-des-Michel, Starr's Point fut probablement le plus grand établissement de la région de Rivière-aux-Canards et un important lieu d'embarquement des Acadiens lors de la Déportation qui débute en 1755.

Cinq ans plus tard, les Planters, un groupe de colons venus de Nouvelle-Angleterre, prennent possession des lieux. Un monument de commémoration aux Planters a été érigé à Town Plot, une boucle encerclant les terres données après que les Acadiens en soient chassés.

Rendez-vous au cimetière de Starr's Point pour observer les digues qui retiennent la rivière Cornwallis et qui permettent aux agriculteurs de cultiver ces terres encore aujourd'hui.

Visitez aussi la Maison Prescott, du nom de son ancien propriétaire Charles Prescott, un riche marchand ayant contribué au développement agricole de la région au 19e siècle.

Enfin, visitez les baraques, bâtisses militaires construites en 1778 pour loger les militaires venus défendre les colons contre les raids des vaisseaux américains.

Chipman's Corner

Ce lieu se situe à une dizaine de minutes en voiture de Starr's Point, à l'intersection du chemin Middle Dyke et de la rue Church à Port Williams.

Si le lieu paraît n'être en apparence qu'une banale intersection, prenez le temps de vous arrêter pour voir le vieux cimetière.

Vous vous trouvez ici dans un endroit chargé d'histoire. De 1689 à 1755, l'église acadienne Saint-Joseph-de-la-Rivière-aux-Canards se tenait ici.

Un monument mentionne que cette ancienne paroisse s'étendait de la rivière Cornwallis à la rivière Pereau et comptait 180 familles au moment de la Déportation. Ce lieu illustre l'importance de la religion dans la culture et l'histoire du peuple acadien.

Handley Chipman, premier de sa famille à s'installer dans la région, construisit en 1761 une maison qui se tient toujours sur le chemin Middle Dyke, peu avant l'intersection pour se rendre au cimetière en arrivant par le sud.

Starr's Point

Du temps des premiers Acadiens, des traversiers permettaient de voyager entre la Côte-des-Boudreau et Grand-Pré ou de descendre la rivière Saint-Antoine (rivière Cornwallis) juqu'à Rivière-des-Habitants, qui deviendra par la suite New Minas.

En 1755, Starr's Point sert de point d'embarquement lors de la Déportation. Du 19 au 21 octobre, quatre voiliers - l'Industry, l'Endeavour, le Mary et le Prosperous - sont chargés de partir de cet emplacement.

Si les maisons de Grand-Pré ont été brûlées, ce ne fut pas le cas de toutes les régions acadiennes, les Anglais en ayant besoin pour loger les Acadiens avant de les déporter.

Entre 1760 et 1763, les Planters arrivent en Nouvelle-Écosse. La majorité s'installe grâce à des subventions sur les terres laissés vacantes après la Déportation des Acadiens.

Les Anglais détruisent certaines maisons mais en laissent d'autres intactes pour les Planters.  Certains d'entre eux construisent leurs maisons sur les fondations de maisons acadiennes qu'ils agrandissent par la suite.

L'arrivée des Planters implique une nouvelle gestion du territoire. En effet, Town Plot est divisé et pensé comme un carré bien organisé délimité en lots étroits donnés aux Planters. La méthode de gestion vient de la Nouvelle-Angleterre et s'éloigne de la méthode acadienne qui respecte davantage les configurations géographiques du territoire.

Entrevue de Charlie Dan Roach : Après la Déportation