Cimetière Sainte-Famille

Voyez le circuit Sentier Acadie historique via l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iPhone/iPad

Cimetière Sainte-Famille

Fondée en 1722 dans l'actuelle ville de Falmouth, la paroisse acadienne Sainte-Famille est la deuxième paroisse de la région de Pisiguit.

En 1996, des vestiges d'un cimetière datant d'avant la Déportation y sont découverts. Selon les études menées par le Musée de la Nouvelle-Écosse, le cimetière Sainte-Famille compterait environ 300 sépultures.

Rivette, Foret ou encore Melanson : recueillez-vous sur les briques commémoratives placées par les familles en l'honneur de leurs ancêtres disparus.

Cimetière Sainte-Famille

Plaque installée au cimetière regroupant quelques noms de familles acadiennes.

Cimetière Sainte-Famille

Le 8 août 1698, l'évêque de Québec promulgue un édit pour créer deux nouvelles paroisses : celle de l'Assomption, dans l'actuel Windsor, et celle de Sainte-Famille, située sur l'autre rive de la rivière Pisiguit, qui porte maintenant le nom de rivière Avon. Les deux paroisses sont alors administrées par un seul prêtre qui prêche d'une église à l'autre, en alternant chaque semaine.

C'est dans la ville de Falmouth, au 419, chemin Gabriel, que se trouvent les vestiges du cimetière de la paroisse Sainte-Famille.

Après la Déportation, le cimetière tombe dans l'oubli. Seuls quelques résidents connaissent alors le site. En 1996, des ossements humains sont découverts. Après un sondage archéologique, effectué par le Musée de la Nouvelle-Écosse, on estime que s'y trouvent environ 300 sépultures. En 2014, le crâne d'un enfant acadien est reconstitué. Le nom de Claude lui est donné mais son sexe reste encore inconnu faute d'éléments déterminants.