Matthew Cochrane naît le 11 novembre 1823 à Compton et décède 12 août 1903 à Compton également. Ses parents sont James Cochrane, un fermier d’origine irlandaise et Mary Lynch. Il est le 4e d’une famille de 5 enfants. En 1849, il marie Cynthia Maria Whitney et ils ont trois fils et six filles.

Dès son jeune âge, il travaille pour un fermier nommé Hill. Plus tard, le domaine de Cochrane prend d’ailleurs le nom de Hillhurst en son honneur. Il travaille à Boston de 1841 à 1854 où il réussit à amasser des fonds suffisants pour ouvrir une usine de chaussure à Montréal en 1854. Pour ce projet, il s’associe à Samuel G. Smith. Avec le capital accumulé dans la fabrication de chaussures, il achète le domaine Hillhurst qui finit par atteindre plus de 1 000 acres. En cette période prospère, il emploie 40 personnes et fait construire de nombreux bâtiments (dont une fromagerie et une piste de course pour ses chevaux). Avec le temps, sa ferme d’élevage devient un modèle d’organisation et un réservoir d’animaux pur-sang. Parmi ses acquisitions, il y a des bœufs, des chevaux, des moutons et des cochons. En 1870 il achète 63 bêtes pur sang directement d’Angleterre et il possède alors le plus grand troupeau pur sang importé par un seul individu de tout le Canada. L’homme d’affaires réussit aussi à revendre certaines bêtes à des prix jamais égalés.

Grâce à son poste de sénateur obtenu le 17 octobre 1872 et à ses contacts dans le milieu politique fédéral, il réussit à se faire octroyer des terres dans l’Ouest canadien. Il démarre une immense entreprise d'élevage nommée la Cochrane Ranche Company. Ce ranch devient même le second en importance en Alberta. Entre temps, il occupe aussi eu des postes administratifs dans de nombreuses compagnies, notamment la Tolley, la Canadian Meat and Produce, etc. À sa mort, l’empire de Cochrane s’effrite progressivement.

Source : Antoine Barrière-Morin pour la TCCC, été 2008 et Dictionnaire biographique du Canada