Estelle Bureau est née à Compton en 1922 et décédée en 2007. Venue de Beauceville, sa famille s’est établie à Compton. Estelle fait des études aux écoles de la Station et du village. Ensuite, elle étudie au couvent de Compton.  En 1947, à l’âge de 25 ans, elle obtient son diplôme d’infirmière et travaille à l’Hôtel-Dieu de Sherbrooke.

De multiples occupations et engagements ont marqué la vie professionnelle d’Estelle Bureau. Dirigé par la famille Bureau, le bureau de poste est situé dans leur maison, à Compton-Station. Situé à 1 mille du village, le bureau de poste de Compton-Station est l’un des 4 bureaux de postes dans la région, à cette époque. Le matin, Estelle se dirige vers la gare vers 7h00 avec la poche de courrier. Elle l’échange contre le courrier de la journée. La famille Bureau effectue en voiture à cheval la livraison d'une partie du courrier. La route de distribution du courrier s’étend sur une distance de 16 milles.

Estelle Bureau a également siégé comme conseillère à la municipalité de Compton Village. C’est en 1970 qu’elle est élue par acclamation au siège no 5. En 1978, elle décide de ne pas renouveler son mandat. Estelle Bureau a aussi été présidente du conseil d’administration de la Caisse populaire pendant plusieurs années.

Malgré tous les métiers qu’elle a exercés, Estelle Bureau est d’abord et avant tout connue pour son rôle d’infirmière. Garde Bureau travaillait pour l’Unité sanitaire dont le bureau était à Cookshire. Elle s’occupait principalement de la vaccination. Cependant, sa tâche ne s’arrêtait pas là. Elle était en quelque sorte le médecin du village. Si les gens étaient malades, ils appelaient Garde Bureau pour des informations. Elle a également fait des accouchements et des visites à domicile.

À l’époque, Garde Bureau devait combattre les épidémies et les maladies courantes comme la diphtérie et la rougeole. Il y avait des campagnes de vaccination spéciales. Elle avait également un bureau à l’école. Le territoire qu’elle couvrait était très large. Elle voyageait de Cookshire jusqu’à St-Malo, St-Venant et se rendait même jusqu’à St-Isidore.

Source : Marthe Bureau, sœur d’Estelle et Hélène Bureau, nièce d’Estelle