La famille Farwell est une des grandes familles pionnières de Compton. Le grand-père Farwell arriva des États-Unis au début des années 1800 et, avec d’autres explorateurs, il s’est adonné à la cueillette du ginseng sauvage qu’il allait revendre à gros prix au New Hampshire, car cette plante était devenue rare chez nos voisins du sud. Il a ainsi pu amasser une certaine fortune et il choisit d’établir sa famille dans cette région prospère.

Ellen Farwell nait en 1838, dans une maison qui existe encore aujourd’hui, tout juste à côté du cimetière Ives Hill.  On retrouve sur ces terres du cassis, des mûres et autres petites fruits sauvages, que les jeunes et moins jeunes se plaisent à cueillir, ainsi que l’ail des bois et le ginseng.

Ellen épouse Cornelius Ives, un descendant d’une autre importante famille de la région. En effet, Eli Ives, l’oncle de Cornelius, est un des pionniers de la région. Après avoir construit sa ferme et cultivé ses champs, il a été le maire de Coaticook pendant une dizaine d’année, soit trois mandats.

Le hameau où s’établirent les familles Farwell et Ives s’appelait à l’origine Farwell Hill, du nom de la première famille pionnière. Il a été rebaptisé Ives Hill après l’établissement d’Eli Ives en face du cimetière.

Aujourd’hui encore, le passage de ces deux familles dans la région de Compton est visible par les nombreuses pierres tombales du cimetière Ives Hill, mais aussi par un noyer noir planté par Eli à partir de semence apportée des États-Unis. Les feuilles de cet arbre qui a aujourd’hui près de deux siècles étaient utilisées en décoction pour lutter contre les parasites.