Ce bâtiment a été construit pour abriter la Banque de Lafayette en 1898, et il a été vendu quelques années plus tard au village de Lafayette pour en faire le premier Hôtel de ville. Son architecture ne relève pas d’un style spécifique, mais en incorpore plusieurs, dont le style Italien commercial.

En 1977, l’édifice est devenu le siège du Conseil pour le Développement du Français en Louisiane, sous la gouverne de l’ancien représentant au Congrès M. James Domengeaux. Grâce au leadership de M. Domengeaux, qui a promut la préservation  et le développement de la langue et la culture francophones qui avaient persisté dans la région que l’on appelle Acadiana, Lafayette et les 22 paroisses du Sud-ouest de la Louisiane connurent un nouvel élan. Dans un sondage effectué en décembre 1999, M. Domengeaux a été élu la personnalité la plus influente du 20e siècle par les médias locaux, dont The Independent. Bien que M. Domengeaux ne parlait pas français, sa famille avait un attachement bien particulier à la culture francophone, Cadienne et Créole remontant au début de la colonie.

La Vieille Mairie de Lafayette a été le premier édifice de notre ville à être enregistré dans le Registre Patrimonial américain. M. George Knapp a conçu et supervisé la construction de la Vieille Mairie. Né en Indiana, M. Knapp a marié une belle de la Louisiane. Autodidacte, il avait appris l’architecture grâce à des cours par correspondance. Nous nous souvenons de lui car il est le concepteur du Masonic Hall, de l’Hôtel Gordon et du couvent des Carmélites Mount Carmel. Il est décédé en 1949.

Le CODOFIL a emménagé dans la Vieille Mairie après les rénovations. L’édifice appartient à la Ville de Lafayette et fait parti du carré composé de la Maison de la Cour et du Greffier de la Cour de la Paroisse de Lafayette. M. Louis Perret, greffier, nous a accordé le droit d’utiliser la collection des vieilles photos de Lafayette qui appartenait à son prédécesseur, M. Dan Guillot, et que vous pouvez voir au rez-de-chaussée ainsi qu’au premier étage de la Maison de la Cour. Aucune caméra, aucun téléphone admis.
Le CODOFIL est reconnu tant en Louisiane qu’internationalement comme la seule agence gouvernementale d’un État américain à faire la promotion de la langue française aux États-Unis.