Cet édifice du 19e siècle est resté simple, avec son intérieur d’ornement métallique et sa façade commerciale du début du 20e siècle. La vieille quincaillerie était à l’origine deux magasins séparés : un apothicaire et un magasin général. Les Hopkins ont construit et vendu cette propriété à Théodule Hébert, dont la veuve, à son tour, la cédera à  Gustave Lacoste en 1897.

Après une succession de commerce jusqu’en 1915, cette bâtisse deviendra le Lafayette Hardware Store.  À l’étage, il y a toujours les vieux équipements du système d’échange téléphonique de Lafayette Cumberland Téléphone &Télégraphe. Il a fonctionné avec des opératrices jusqu’en 1928.

Plusieurs personnes de Lafayette se rappellent toujours de la bonne odeur de clous et du bois de cet immeuble, qui abrite présentement une firme d’architectes.