L’édifice de la librairie Sans Souci restera toujours un témoignage de la pittoresque boutique de la rue Vermilion Est au centre-ville. Les citoyens de Lafayette y faisaient l’acquisition des bouquins les plus en vogue après la Seconde Guerre mondiale. Aujourd’hui, la Guilde des Artisans de Louisiane y a pignon sur rue. Tout fait de cipre, le magasin Sanci Souci recèle plusieurs trésors issus de la créativité des artistes de Lafayette.

Jusqu’au début du 20e siècle, cette boutique a abrité : un bureau de poste, un gîte du passant et un atelier de cordonnier. Cet édifice a ensuite été reconverti en librairie lorsque Madame Frederick Nehrbass, issue d’une vieille famille de Lafayette,  eut racheté la propriété. Ce nom de Sans Souci lui a été accordé par la grande amie de Madame Nehrbass, Mademoiselle Édith Garland Dupré, qui détenait une maison sur la rue Cherry portant ce nom. Mademoiselle Dupré est reconnue comme Registraire et comme professeure émérite de littérature au Southwest Louisiana Industrial Institute, aujourd’hui l’Université de Louisiane à Lafayette (où elle a donné son nom à la Bibliothèque universitaire).

Ces deux femmes étaient partenaires dans la promotion de la culture littéraire à Lafayette. Elles ouvrirent leur librairie en décembre 1943. Entourée de bâtiments modernes, la librairie a reçu sous son portail des écrivains chevronnés : Frances Parkinson Keyes, Irving Stone, Bennet Cert, fondateur de Random House, et l’historien T. Harry Williams.