Il y a de cela très longtemps, bien avant que l’homme blanc n’arrive sur la Terre des Dénés, Yamoria, un être doté de pouvoirs extraordinaires, avait été envoyé par le Créateur et parcourait le territoire des Dénés. Il a essayé de mettre les choses en ordre. Il a séparé les animaux des humains. Il s’opposait à tout ce qui était nuisible aux Hommes. En faisant cela, il a jeté les bases des règles qui régissent la vie des Dénés jusqu’à aujourd’hui.

Dans ce temps-là, des castors géants vivaient près du Grand Lac de L’Ours. Ces castors étaient dangereux pour les gens qui vivaient à cet endroit. Les êtres humains qui vivaient à proximité se déplaçaient en canot pour chasser le caribou. Les castors géants n’aimaient pas que les Hommes traversent le lac. Ils s’approchaient donc discrètement des embarcations sans que les humains ne le remarquent et éclaboussaient les canots avec leurs queues énormes afin de faire chavirer les canots et se débarrasser des chasseurs. Les hommes hésitaient désormais à canoter sur le lac et à chasser. La famine menaçait. Ils ont donc fait appel à Yamoria. Ce dernier  leur a promis de tout faire pour les libérer de cette menace que représentait les castors.

Yamoria a donc commencé  à poursuivre les castors partout où ils se cachaient. Les plus gros se sont enfuis vers la Grande rivière de l’Ours. Les plus jeunes étaient plus difficiles à poursuivre vers la rivière. Il les chassa donc partout autour du lac. Pendant ce temps, les plus gros castors avaient eu le temps de se construire un barrage. On peut encore voir ce barrage aujourd’hui : ce sont les rapides de la Grande Rivière de l’ours.

Dans sa grande puissance, Yamoria a finalement réussi à ce que les plus petits castors descendent la Grande rivière de l’Ours jusqu’à ce qu’est Tulita aujourd’hui.

Au confluent de deux rivières, la rivière de l'Ours et du Fleuve Dehcho (Fleuve Mackenzie), il a tué deux castors moyens et un petit. Les plus grands ont toutefois continué leur route vers le fleuve Deh Cho et construit d’autres barrages qui se sont aussi transformés en rapides.

Après avoir tué les trois castors, il a tendu et cloué leurs peaux sur la face sud de Bear Rock Mountain. On peut, parait-il, encore les apercevoir aujourd’hui, sur la façade de la montagne. Cet endroit est aujourd’hui un lieu sacré pour les Dénés.