Français d’origine polonaise, Joseph Obalski arrive au Québec comme ingénieur des Mines. Ayant eu vent de filons prometteurs près du lac Chibougamau, il part en expédition en 1904. À cette époque, le voyage s’effectue par voie d’eau, un parcours difficile comportant une cinquantaine de portages. M. Obalski découvre de l’or et, de retour à Québec, il s’empresse de publier ses découvertes. La fièvre de l’or allait bientôt s’emparer de la région.