Un barrage, appelé dam, donnait à ces moulins leur puissance. Mais avant le creusage de la rivière, le barrage a été acheté puis démoli. Vers les années 50, la Coopérative de Saint-Victor a acheté les moulanges de M. Duval, pour faire de la moulée pour les animaux. À cette époque, on s’est mis à nourrir les animaux avec de plus en plus de moulée. Le moulin à carder, quant à lui, est devenu l’entreprise Les Lainages Victor. L’entreprise fait maintenant partie du Groupe Dulvatex, qui gère notamment Victor Textiles, devenu un chef de file nord-américain de la fabrication de textile.

Source : 150 ANS DE FIERTÉ