Édifice "Eastren Townships Bank"
147, rue Notre-Dame Ouest

Au 19e siècle, le système bancaire canadien épouse le modèle anglais en vigueur et se caractérise par un nombre restreint de banques à succursales dont fait partie la Eastern Townships Bank. Fondée à Sherbrooke en 1859 par un groupe d’hommes d’affaires des plus influents de la région, cette institution financière régionale est au début financée par les résidents des environs. À l’inauguration de la banque, environ 90% du capital était détenu par des Estriens. À son apogée en 1912, elle exploitait 103 succursales au Canada. Elle demeure l’une des banques de petites villes à avoir obtenue le plus de succès.

Elle est en pleine expansion lorsqu’elle ouvre une succursale en 1904, dans un nouveau bâtiment au centre-ville, à l’angle des rues Notre-Dame et St-Joseph. La région de Thetford Mines connaît alors une importante croissance due au développement de l’industrie minière. La ville attire ainsi de nombreux travailleurs, des commerces et des institutions bancaires. C’est M.H.A. Short qui est alors désigné comme directeur de ce centre bancaire.

Mais, quelques années plus tard, cette banque résiste difficilement à la concurrence des banques plus importantes ayant leur siège social dans les grands centres urbains du Canada. Elle sera finalement acquise le 1er mars 1912 par la Banque canadienne de commerce, alors à la recherche d’un réseau de succursales au Québec afin de rejoindre une clientèle francophone. La Banque canadienne de commerce ne comptait en effet que deux succursales dans la province, l’une à Montréal et l’autre à Québec. Cette acquisition a d’ailleurs constitué la plus importante fusion jusque-là dans le système bancaire.

La Banque canadienne de commerce est fondée en 1867 à Toronto par l’honorable William McMaster, homme d’affaires et mécène. L’édifice de la rue Notre-Dame abrite donc cette banque jusqu’en 1961, année où elle fusionne avec la Banque canadienne impériale, qui avait été fondée en 1875, également à Toronto. La nouvelle entité devient la Banque canadienne impériale de commerce (CIBC), toujours en activité à cet endroit.

L’édifice possède d’étonnantes caractéristiques architecturales qui lui permettent de se démarquer de ses voisins. De style néo classique, cet édifice est, comme plusieurs succursales bancaires de cette époque, à deux étages, de forme carrée à toit plat. Le bâtiment se démarque grâce à la décoloration élaborée de la brique et de la pierre par les chaînages d’angles, les colonnes et chapiteaux doriques, les sculptures et autres éléments de style qui composent l’ornementation de la façade. Le portique est surmonté d’un fronton indiquant la date d’incorporation (1859) de la Eastern Townships Bank. Le bâtiment a échappé à l’incendie durant la nuit du 20 février 1965 qui a détruit les édifices voisins, notamment le magasin de vêtements Chez Vogue ainsi que la ferronnerie Demers. La bâtisse a fait l’objet de rénovations dans les années 1980-1990, tout en préservant l’architecture d’origine.