Hôtel de ville de Thetford Mines
144, rue Notre-Dame Ouest

Le 20 mai 1905, à l’initiative du maire Benson James Bennett, le village de Kingsville, dont la fondation remonte à 1892, obtient son incorporation de ville sous le nom de Thetford Mines. Sa population dépasse alors les 5000 habitants, classant la nouvelle entité parmi les dix municipalités urbaines les plus populeuses au Québec. La loi de l’incorporation confirmait d’ailleurs les mêmes limites territoriales que celles du village de 1892, la seule différence étant que la densité de population avait beaucoup augmenté sur ce territoire.

Avec ce nouveau statut accordé, et entériné par cette loi de 1905, la ville se divise maintenant officiellement en quatre quartiers, avec deux échevins par quartier. Dorénavant, huit échevins et un maire forment le Conseil municipal. Mais les autorités du village de Kingsville et par la suite, de Thetford Mines, n’ont pas toujours bénéficié de locaux appartenant à la municipalité pour tenir les séances du Conseil. Dans les années 1890, les réunions se tenaient alors chez le secrétaire-trésorier. Le premier à occuper ce poste, Théodule Turcot, accueillit donc les élus municipaux de 1892 jusqu’à 1896.

Puis, à partir du 15 février 1896, les séances eurent lieu dans la salle Louis Roberge, à la résidence du notaire Laliberté. À compter du 8 octobre 1901, les délibérations des élus se déroulèrent à la salle Roy jusqu’au 27 mai 1907. Les séances du Conseil municipal se tiendront par la suite dans la salle de l’édifice F.X. Labranche. C’est notamment dans cette salle que furent célébrés pendant un certain temps les offices religieux après que les flammes eurent détruit l’église de Saint-Alphonse le 19 février 1906. Enfin, à partir du 17 novembre 1908 et ce, jusqu’au 4 août 1910, les élus municipaux se réuniront dans la salle Ferdinand Côté, située sur la rue Notre-Dame.

En 1910, la municipalité acquiert les bâtiments du marchand Joseph-Édouard Demers, situés sur l’emplacement de l’actuel hôtel de ville. Ce marchand fut échevin du village de Kingsville en 1896 et maire l’année suivante. Il a également été échevin pour la ville de Thetford Mines en 1905. Plus tard, il sera élu député provincial sous la bannière libérale du comté de Mégantic de 1912 à 1916. Désormais propriété de la ville, ces bâtiments serviront à la fois de magasin, de résidence, d’hôtel de ville et de cour de justice. Les séances du Conseil s’y tiendront jusqu’en 1925.

Finalement, c’est sous le mandat du maire J.O. Landry (1923-1925) qu’est adopté le règlement municipal donnant le coup d’envoi pour la construction d’un véritable hôtel de ville. Les anciens bâtiments de bois seront démolis pour faire place à une bâtisse en pierre de taille, symbole de solidité et de stabilité. Ce nouvel immeuble présente un plan en croix dont les élévations sont des blocs de granit gris à finition rustique. L’édifice est coiffé d’un toit plat et se caractérise par le couronnement de ses ouvertures, l’arche au niveau de la fenestration de l’étage, le bandeau qui entoure le haut des murs, son mat de drapeau et sa tour d’horloge, qui souligne la vocation civique du bâtiment. La première séance du Conseil municipal s’y tient le 7 mai 1925. L’inauguration officielle de la nouvelle bâtisse aura lieu deux semaines plus tard, soit le 24 mai 1925.