Pendant la Déportation, certains Acadiens en provenance de Belle-Isle cherchent à traverser la baie de Fundy dans le but de joindre d'autres Acadiens parvenus à se réfugier dans l'isthme de Chignectou.

Mené par Pierre Melanson et sur les conseils des Mi’kmaqs, les Acadiens traversent la montagne du Nord et se rendent à Morden après un arrêt meurtrier à Aylesford, surnommé plus tard cimetière français.

Malgré la fatigue et la faim, Pierre Melanson et un jeune autochtone continuent leur traversée jusqu'au Cap Chignectou, à 26 km de distance. Ils reviennent cependant à Morden, où Pierre Melanson meurt dès son arrivée.

Les quelques survivants de ce terrible hiver continuent leur périple jusqu'au Québec. Avant de partir, ils érigent une croix de bois en l'honneur de leurs compagnons disparus.

Baladez-vous sur la plage et admirez les falaises et la montagne du Nord dans ce lieu chargé d'histoire.