Marie-Ange Vaillancourt est née à St-Bernard de Dorchester, le 5 janvier 1901. Fille d’Isaïe Vaillancourt et de Joséphine Poulin, elle était l’ainée d’une famille de 14 enfants. Toute jeune, Marie-Ange étudie la musique chez les sœurs à Sainte-Marie de Beauce. Ensuite, elle rencontre Allyre Genest.
Allyre Genest, fils du Dr. Genest de St-Bernard de Dorchester, demeurait en face de chez elle. Il fait son cours en agronomie et épouse Marie-Ange, qui avait à peine vingt ans à ce moment.

Comme agronome, M. Genest travaille pour le gouvernement et doit voyager à travers la province. Ayant eu un coup de coeur pour la belle région des Cantons-de-l’Est, il achète une petite ferme au village de Compton au coût de 5000$. Cette ferme était voisine du King’s Hall, sur l’emplacement du bâtiment actuellement situé au 10 chemin Cochrane.

Le couple Genest a été approché par le curé Brouillette pour la fondation de la coopérative agricole et de la Caisse populaire, parce qu’à cette époque, il était l’un des couples les plus instruits de la paroisse. Mme Genest assure la gérance de la caisse populaire pendant 27 ans dans la maison familiale. Tout en s’occupant de la Caisse populaire, elle poursuit ses tâches ménagères.

L’installation de la Caisse populaire était assez rudimentaire. Le coffre-fort était à même la maison. Il n’y avait pas beaucoup de sécurité. La Caisse populaire n’avait pas d’heures d’ouverture. Alors, certaines personnes s’y présentaient très tard la nuit ou très tôt le matin.

En plus de ses quatre enfants, le couple Genest a adopté deux enfants. L’un d’eux est Jimmy McDonald. Ses parents sont décédés d’une noyade accidentelle en Nouvelle-Écosse. L’autre enfant, Denise, a été adoptée de façon non officielle. Elle a tout simplement grandi chez les Genest.

Malgré tout, dans la vie de Marie-Ange, la passion pour la musique domine. Elle a entre autres été organiste pendant plus de 30 ans et a également dirigé de la chorale de l’église catholique de Compton. De plus, elle enseigne la musique aux enfants. Jusqu’à sa mort au foyer St-Joseph de Sherbrooke à l’âge de 96 ans, Marie-Ange Vaillancourt n’a cessé de jouer de la musique.

Sources : Sourire saisonnier, mars 1980, et Laurette Genest Chagnon, fille de Marie-Ange Genest