L’allée des Millionnaires

Maisons actuelles sur la rue Lakeshore

L'allée des Millionnaires d’Haileybury se distingue par ses belles résidences avec vue sur le lac. Ces maisons construites au début du XXe siècle reflètent l'époque de l’opulence florissante des lieux suite à la découverte des mines d’argent et de Cobalt. Celles-ci appartenaient jadis à des gestionnaires, à des prospecteurs de mines et à des entrepreneurs forestiers.

En 1910, Haileybury était une communauté très animée avec un service de tramway électrique, plusieurs grands hôtels, des maisons majestueuses le long de Lakeshore Road connues sous le nom de Millionaire's Row et une équipe de la National Hockey Association - les Haileybury Comets.

Maison typique

Lakeshore Drive ou Millionaire's Row comptait autrefois le plus grand nombre de millionnaires au Canada. On y trouve toujours certaines des plus grandes et des plus belles maisons de Temiskaming Shores de nos jours.

Fred Larose

Le forgeron Fred LaRose a découvert de l'argent en 1903 alors qu'il travaillait pour le chemin de fer. Rarement dans l'histoire du Canada a t-on vue une méthode d'échantillonnage de roches aussi aléatoire ayant rapporté autant de dividendes à un individu.

Travailleur dans une mine

Les mines étaient très petites à cette époque.

Miniers

L'exploitation minière n'était pas un travail facile. Le minerai était extrait à l'aide de pics, de marteaux et de barres de forage, puis hissé à la surface à la main.

Récolte de lingots

Un aperçu des lingots d'argent récoltés dans les années 1920.

Chevalement d'une mine

De tels chevalements (headframe) sont apparus à de nombreux endroits, juste au-dessus des puits creusés dans la terre pour l'exploitation minière souterraine en roche dure. Cette structure sert à descendre et à remonter les mineurs, ainsi que le minerai, via une cage d'ascenseur.

Les chevalements sont au nord de l'Ontario ce que les silos à grain sont aux Prairies et les bateaux de pêche aux Maritimes. Partout où il y a ou a eu une exploitation minière souterraine dans le nord de l'Ontario, il y a, ou il y avait, un chevalement.

À propos

L’allée des Millionnaires d’Haileybury se distingue toujours par ses demeures cossues, avec vue sur le lac. Ces maisons construites au début du XXe siècle montrent l’opulence florissante des lieux suite à la découverte des mines d’argent et de Cobalt. Celles-ci appartenaient jadis à des gestionnaires, à des prospecteurs de mines et à des entrepreneurs forestiers.

La légende dit que Fred Larose, un forgeron, aurait lancer son marteau à un renard venu l’importuner durant son travail. En ramassant son marteau il aperçu une roche d’une étrange couleur. Après l’analyse, le minerai découvert serait de l’argent. Cet endroit, situé à 8 km de cette rue, prendra plus tard le nom de Cobalt, une ville minière du temps.

En 1905, le développement minier démarre et progresse. Quelques 12.000 personnes s’ajoutent en 1909. Les prospecteurs s’intéressent aux mines probables de Kirkland Lake, de Porcupine, de Timmins et de Rouyn-Noranda.

Durant la ruée d’argent à Cobalt douze des trente-cinq millionnaires du Canada se sont installés ici, principalement sur la rue Lakeshore, Tandis que d’autres ont participé à l’élargissement des villes d’ Haileybury et de New Liskeard.



Partager

Sur Facebook

Sur Twitter

Par Messenger


Extrait de
Sur la rive du lac Témiscamingue

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS