Le Musée des beaux-arts de Sherbrooke et son grand coq

Bienvenue au Musée des beaux-arts de Sherbrooke

Fondé en 1982 par des passionnés d’art, le Musée des beaux-arts de Sherbrooke est devenu au fil des ans le principal intervenant sur le plan de la conservation et de la diffusion des arts visuels dans les Cantons-de-l’Est.

En mars 1990, le Musée est accrédité par le ministère de la Culture et des Communications du Québec.

En 1996, le Musée s’installe dans l’édifice de l'ancienne Eastern Townships Bank, un magnifique bâtiment de style Second empire.

Un incontournable

En quelques décennies, le Musée a su se démarquer grâce à son dynamisme, son professionnalisme et son ouverture. Sa collection, aujourd’hui prestigieuse, privilégie les œuvres produites par les artistes de la région, les œuvres inspirées par la région et les œuvres collectionnées par ses habitants.

En plus des œuvres de sa collection permanente, le Musée a présenté des expositions de grande envergure consacrées à des artistes de renom, tels:

Paul-Émile Borduas (2018-2019);
Alfred Pellan (2017);
Marc-Aurèle-Fortin (2013);
Joe Fafard (2011);
Leonard Cohen (2010);
Jean-Paul Lemieux (2007);
Jean-Paul Riopelle (2003). 

... ainsi que des expositions comme:

Chef-d’oeuvre postimpressionnistes (2002);
Zidane, un portrait du 21e siècle (2013);
Clémence. De la Factrie au Musée (2018).

Le Musée des beaux-arts de Sherbrooke a, de plus, reçu l’agrément muséal officiel du Ministère de la culture et des communications du Québec en 2019.

Le Grand Coq

Cette œuvre unique a été offerte au Musée par l’artiste en 2012. Avec un peu d’attention, il est facile de reconnaître de petites silhouettes d’animaux dans le « plumage » coloré du roi de la basse-cour.

Les sculptures de Joe Fafard dépassent les frontières : la ville et la campagne, l’est et l’ouest, le français et l’anglais. Le lien profond qu’il entretient avec ses origines, la culture de son pays, ses expériences personnelles et sa vie dans la campagne de l’Ouest canadien sont exprimés dans ses œuvres. D’une grande force et d’une grande simplicité, ses réalisations fascinantes surprennent. Avec subtilité, il y dissimule des formes communes.

Crédit : une œuvre de Joe Fafard, Le Grand Coq, 2012, acier. Collection du Musée des beaux-arts de Sherbrooke.

Détail

Artiste : Joe Fafard
Année : 2012
Matériaux : acier soudé, pigments de peinture électrostatique
Dim : 231 x 313 x 68 cm
(91 x 123.5 x 27 po.)
Exemplaire unique



Partager

Sur Facebook

Sur Twitter

Par Messenger


Extrait de
Randonnée urbaine | Sherbrooke

Voyez le circuit complet avec l'application BaladoDécouverte gratuite pour Android et iOS