La Station Valcartier

Plus de 70 ans de service

Source : “Valcartier d'hier à aujourd'hui (1914-2014)” par Michel Litalien. La Station Valcartier - qui était aussi connue sous le nom de « Valcartier Junction ».


Le fret provenant de la Station Valcartier était parfois surprenant

Après la déclaration de guerre du 4 août 1914 par l’Empire britannique, le camp Valcartier devient une zone de rassemblement et d’entraînement pour les forces terrestres. 

Le 8 septembre, à peine un mois plus tard, le Camp Valcartier avait déjà enrôlé et entrainé quelques 33 000 hommes et 5000 chevaux pour former le 1er contingent du Corps expéditionnaire canadien.

La plupart des hommes et des chevaux venant de nombreuses régions du Canada, ainsi que tout ce qui était nécessaire pour loger, nourrir et soutenir leur entraînement de base sont passés par la station de Valcartier.

Plus tard, ces mêmes hommes et chevaux partirent de la station pour être transportés aux quais de Québec afin de monter à bord des navires qui les emmèneraient outre-mer.

Source photo : “Valcartier d'hier à aujourd'hui (1914-2014)” par Michel Litalien

Les soldats partant pour Hong Kong en octobre 1941

La plateforme de la Station Valcartier était souvent le point de départ pour les soldats entraînés et leur équipement. D'ici, ils étaient relayés vers un autre point d’embarquement où ils ont été transportés outre-mer.

Source photo : bac-lac.gc.ca - Bibliothèque et archives Canada—PA116794

Version textuelle de l'audio

Vous êtes à l’intersection de la rue de la Station et de la Vélo-piste Jacques Cartier/Portneuf. Pendant plusieurs années, une gare connue sous le nom de « Valcartier Station » ou de « Valcartier Junction », était située à une centaine de mètres d’ici, en direction de Val-Bélair et de la Ville de Québec.

Pendant plus de sept décennies, la station de Valcartier a desservi les collectivités de Shannon et du camp Valcartier, qui s’appelle maintenant la Base des Forces canadiennes Valcartier. La gare et les structures adjacentes ont été érigées peu après la création du « Quebec & Lake St. John Railway » en 1901. Ce chemin de fer avait comme point de départ la basse ville de Québec. Il se frayait ensuite un chemin à travers Ste. Foy, Lorette, Val Rose, en passant par ici avant de continuer à travers de nombreuses communautés jusqu’à atteindre le lac St. Jean dans la région qui s’appelle maintenant Saguenay.

Au cours des premières décennies, les collectivités locales dépendaient fortement de la gare de Valcartier pour la manutention des biens et des services aujourd’hui livrés par transport terrestre. On y faisait livrer des animaux de ferme et de la machinerie pour les locaux. Même le courrier pour la région transitait par la gare.

Le service aux passagers était primordial pour la population locale. C’était un quai d’embarquement pour ceux qui faisaient des affaires ou qui rendaient visite à des amis ou à de la famille dans d’autres régions.  C’était aussi le point de départ et d’arrivé pour les gens qui travaillaient ou qui fréquentaient l’école secondaire entre ici et Québec. Ce service voyageur a été maintenu jusqu’à la fin des années 1950.

En raison de sa proximité avec le camp Valcartier, la station de Valcartier a joué un rôle crucial dans les efforts de guerre du Canada. Après la déclaration de guerre du 4 août 1914 par l’Empire britannique, le camp Valcartier devient une zone de rassemblement et d’entraînement pour les forces terrestres.  Le 8 septembre, à peine un mois plus tard, le Camp Valcartier avait déjà enrôlé et faisait l’entrainement de quelque 33 000 hommes et 5 000 chevaux pour former le 1er contingent du Corps expéditionnaire canadien. La plupart des hommes et des chevaux venant de nombreuses régions du Canada, ainsi que tout ce qui était nécessaire pour loger, nourrir et soutenir leur entraînement de base sont passés par la station de Valcartier. Plus tard, ces mêmes hommes et chevaux partirent par la station pour être transportés aux quais de Québec afin de monter à bord des navires qui les emmèneraient outre-mer.

Dans le même ordre d’idée, pendant la Seconde Guerre mondiale et la guerre de Corée, des soldats entraînés et leur équipement sont passés par la station pour être relayés vers un autre point d’embarquement où ils ont été transportés outre-mer.

Il convient de souligner le rôle que la gare a joué dans un service particulier de voyageurs pendant la Seconde Guerre mondiale. L’usine de munitions « Canadian Arsenals », qui employait des milliers de personnes pendant cette période sombre, avait besoin d’un moyen de transport pour amener ses employés au travail. Plutôt que de retourner en ville, ce train passait la journée sur l’une des voies d’évitement à proximité de la gare pour ramener les travailleurs à la maison le soir venu. Il a été officieusement étiqueté The Arsenal Train.

À son apogée, la gare de Valcartier employait un chef de gare, un surintendant et divers employés. Elle avait des bâtiments adjacents : une maison pour son chef de gare, une maison pour son surintendant, des hangars, et des entrepôts. Elle pouvait accueillir des équipes de travail temporaires qui pouvaient passer une semaine dans le secteur. Seul le bâtiment qui était la maison du surintendant demeure encore aujourd’hui. C’est la maison à deux étages qui se trouve maintenant au 30, rue de la Station, après avoir été déplacée de son emplacement d’origine.

Au fil des décennies, la station de Valcartier a eu une place importante dans l’histoire, dans la vie de la communauté ainsi que dans l’évolution et le développement de ces collectivités. Cependant, elle a également joué un rôle vital sur la scène mondiale. Des milliers de soldats sont monté à bord des trains depuis sa plate-forme pour combattre dans les tranchées de France, sur les plages de Dieppe, en Normandie ou en Sicile, ou sur les champs de bataille pendant la guerre de Corée, entre autres. Ils ont quitté pour aller combattre pour le bien et pour faire du monde un endroit meilleur. Relativement peu de gares peuvent faire une telle affirmation.

Extrait de
Circuit historique de Shannon

Circuit historique de Shannon image circuit

Présenté par : Ville de Shannon

Directions

Téléchargez l'application BaladoDécouverte (pour Android et iOS) et accédez au plus vaste réseau francophone d’expériences de visites guidées en Amérique.