Ferme La Rosée du Matin

Bienvenue chez nous

On cultive une grande variété de fruits et légumes à la ferme La Rosée du matin: maïs, citrouilles, courges, laitues, concombres, tomates, oignons, carottes, betteraves (jaunes, longues et rondes), haricots, choux, gourganes, fines herbes, fraises, bleuets, cassis, framboises et framboises noires. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ces dernières ne sont pas des mûres. Ce sont réellement des framboises noires!

Lucie Marcoux et son conjoint, Denis Beaudoin, ont fait l’acquisition de la ferme de Saint-Antoine-de-Tilly en 1996.

Crédit photo : Elias Djemil

Mission

Les propriétaires se sont donné pour mission de diversifier leur production de fruits et légumes selon une agriculture raisonnée, de manière à respecter la belle nature environnante.

Depuis 2009, en plus d’offrir l’autocueillette, ils transforment une partie de leur production de petits fruits en jus de fraise et en jus de framboise et bleuet. Ils ont aussi construit une serre pour produire des concombres et des tomates.

L’autocueillette se limite toutefois aux citrouilles, aux fraises et aux framboises rouges. La framboise noire est plus difficile à cueillir que la rouge, puisque sa tige est très épineuse, mais elle est disponible au kiosque de la ferme, ainsi que tous les autres produits de la ferme.

En 2013, on lance un nouveau projet gourmand: la fabrication de sorbets et de gelatos.

La provenance de la framboise noire

L’intrigante framboise noire est originaire d’Amérique du Nord et est historiquement bien connue des peuples autochtones.

Le fruit est consommé frais ou séché, alors que les feuilles du plant sont utilisées pour en faire une tisane.

Un fruit peu connu au Québec

En saison, la framboise noire a un goût encore plus sucré que la framboise rouge. Elle est délicieuse à consommer sur-le-champ ou en pâtisserie. Mais elle demeure très peu connue au Québec, malgré sa nature indigène. La ferme La Rosée du matin fait partie des chanceuses qui en possèdent.

Jusqu’au 20e siècle, on ne consommait chez nous que des framboises sauvages. Puis, dans les années 1950, des agronomes ont importé des framboisiers d’Europe pour les croiser avec des framboisiers locaux.

De nos jours, des brasseurs artisanaux l’utilisent aussi pour aromatiser leurs bières saisonnières. Lorsqu’elle est mûre, son fruit se détache facilement de son réceptacle et ce dernier reste attaché au framboisier.

La framboise noire reste toutefois une denrée rare! Elle est disponible seulement que pendant quelques semaines, au mois de juillet.

Lien entre la framboise noire et l'entreprise

« Nous avons choisi de cultiver la framboise noire il y a environ cinq ans pour offrir une plus grande variété de petits fruits à nos clients et pour leur permettre de découvrir différentes saveurs de framboises.»

- Denis Beaudoin


Crédit photo : J.-Gérard Lacombe, BAnQ, P24,S4,D145,P14

Y goûter, c’est l’adopter!

Comme le producteur le dit si bien, y goûter, c’est l’adopter!

Unique en son genre, la framboise noire se distingue de la framboise rouge et de la mûre. Ses pépins sont plus gros que ceux de sa cousine rouge, mais plus petits que ceux de la mûre.

« Au goût, elle est un peu moins acidulée que la framboise rouge et la mûre, ajoute-t-il. En plus, ce n’est pas un fruit très connu dans Lotbinière. Il faut venir la découvrir.»

- Denis Beaudoin

La Rosée du Matin et les Framboises de la Nuit | Conte pour enfants

Source : Un conte de Jacques Hébert

Extrait de
Vendanges, autocueillette et cultures d'ICI!

Vendanges, autocueillette et cultures d'ICI! image circuit

Présenté par : MRC de Lotbinière

Directions pour me rendre

Téléchargez l'application BaladoDécouverte (pour Android et iOS) et accédez au plus vaste réseau francophone d’expériences de visites guidées en Amérique.