Kiosque des Grands Jardins

Bienvenue chez nous

Au Kiosque des Grands Jardins de Saint-Gilles, on trouve plus de 20 variétés de fruits et légumes cultivés sur place, sur une terre de 53 hectares.

Les spécialités demeurent la production de pommes de terre, de maïs sucré et de fraises. Ces dernières sont les seules offertes en autocueillette.

Au fil du temps

Dans la municipalité de Saint-Gilles, le Kiosque des Grands Jardins est un incontournable depuis 1975. À ses débuts, la famille Pelletier faisait du porte-à-porte pour vendre ses récoltes de maïs.

Les propriétaires, Émile Pelletier et Eugénie Delage, ont ensuite installé un kiosque devant la maison familiale. Ils y vendent alors du maïs, des haricots et des pommes de terre.

En 1987, leur fils Régis Pelletier rachète la terre familiale avec son frère. Aujourd’hui, ils cultivent sur 53 hectares plus de 20 variétés de fruits et légumes. 

La fibre entrepreneuriale semble par ailleurs s’être transmise dans les gènes, car depuis 2013, le bar laitier La Crèmerie d’Élodie, tenue par la fille des propriétaires, est installé dans le kiosque de la ferme. En 2020, la dynamique Élodie a aussi ajouté un volet de transformation alimentaire au Kiosque des Grands Jardins grâce auquel elle propose des tartes et des conserves maison concoctées à partir des récoltes de la ferme maraîchère.

La provenance du maïs

Il faut savoir qu’au 17e siècle, les Iroquois et les Hurons semaient déjà plusieurs variétés de maïs pour divers usages.

Pendant la colonisation de la Nouvelle-France, et ce, jusqu’au milieu du 19e siècle, les Franco-Canadiens ont consommé une seule variété de maïs, cueillie à différents stades de maturité. On mange les jeunes épis en plein cœur de l’été, on le consomme en grains vers la fin septembre, puis, en octobre, on sèche les grains pour en faire de la farine ou du maïs soufflé.

Crédit photo : Kiosque des Grands Jardins

La diversification

Dans la région de Lotbinière, c’est la culture du blé qui, jadis, dominait les champs. Or, la maladie du blé qui a frappé les cultures de plein fouet dans les années 1830 a poussé les agriculteurs à cultiver d’autres céréales pour survivre. C’est alors que les cultures de pommes de terre, d’orge, de sarrasin et de maïs à semoule ont fait leur place dans les champs de la région.

Progressivement, des centaines de variétés sont développées à partir des nombreux maïs autochtones déjà existants. Ce n’est que vers les années 1930 que le maïs sucré commence à être cultivé au Québec.

Le lien entre le maïs et l'entreprise

Au Kiosque des Grands Jardins, la culture du maïs prend racine un peu plus tard.

« Mes parents ont commencé à cultiver le maïs à la fin des années 1950. Il s’agissait d’une culture peu coûteuse et assez facile à produire à l’époque. Ç’a été leur première culture. D’ailleurs, ils avaient nommé leur commerce L’Épi d’or au départ.»

- Régis Pelletier


Crédit photo : Omer Beaudoin, BAnQ, E6,S7,SS1,P73629

À propos du maïs

Au fil du temps, les cultures sont devenues plus nombreuses et diversifiées.

« Même si nous cultivons maintenant une grande variété de fruits et légumes, j’ai toujours continué à cultiver du maïs sucré, ajoute-t-il. J’ai acquis de l’expérience et, maintenant, le maïs de Saint-Gilles est très connu. Nous avons même des clients qui se déplacent de loin pour s’en procurer. Les épluchettes de blé d’Inde font encore partie de la tradition pour énormément de familles dans la région.»

- Régis Pelletier


Le maïs de la famille Pelletier est uniquement offert à son kiosque, alors il faut s’y rendre pour pouvoir le déguster. On trouve également des produits des entreprises environnantes, comme la boulangerie et pâtisserie De Mailly, NYMA chocolats et confiseries, Les miels de l’ours brun, le Domaine Small et le Verger de Tilly.

L'or des Grands Jardins | Conte pour enfants

Source : Un conte de Jacques Hébert

Extrait de
Vendanges, autocueillette et cultures d'ICI!

Vendanges, autocueillette et cultures d'ICI! image circuit

Présenté par : MRC de Lotbinière

Directions pour me rendre

Téléchargez l'application BaladoDécouverte (pour Android et iOS) et accédez au plus vaste réseau francophone d’expériences de visites guidées en Amérique.