Les cultures Fortin

Bienvenue chez nous

La famille Fortin de Saint-Patrice-de-Beaurivage offre à ses visiteurs l’autocueillette de fraises d’été et d’automne. On trouve aussi sur place une grande variété de fruits et légumes à leur kiosque, y compris leurs fameuses asperges!

Colette, Marcel, Isabelle et Nicolas Fortin figurent parmi les pionniers de l'asperge au Québec. Leur entreprise, Les Cultures Fortin, existe depuis 40 ans. Ils font partie des 190 producteurs d'asperges de la province.

Crédit photo : Les cultures Fortin

La provenance de l'asperge

L’asperge est une plante vivace d’origine eurasienne qui poussait à l’état sauvage autour de la mer Méditerranée. L’histoire raconte que ce sont les Romains qui ont eu la brillante idée de la cultiver en premier, 200 ans avant notre ère.

Crédit photo : Photo iStock

Au fil du temps

L'asperge a ensuite été apportée en France, où sa culture est restée illicite parce que les moines croyaient qu’elle évoquait un symbole phallique.

Au Québec, c’est le gouverneur Pierre Boucher qui a remarqué la présence de l’asperge dans les jardins, dès 1664.

Au fil des régimes français et anglais, la culture de l’asperge a tranquillement pris son envol sur le territoire, notamment à l’île d’Orléans, où on en cultive beaucoup pour en vendre au marché de Québec.

Au début du 19e siècle, dans Charlevoix, l’asperge est servie avec l’agneau de la région aux premiers touristes américains. De quoi les charmer aussitôt! Dans la région de Lotbinière, on doit l’arrivée de la production d’asperges à Marcel Fortin.

Le lien entre l'entreprise et l'asperge

« Mon père cultive l’asperge depuis 40 ans (...). Dès qu’il fait environ 18 °C, l’asperge commence à pousser. Quand il fait plus de 25 °C, elle pousse très rapidement, de 2 à 3 cm à l’heure, souligne Isabelle avec passion. À ce moment-là, on doit la récolter deux fois dans la même journée!...»

- Isabelle Fortin


L’asperge aime un sol sablonneux et un climat tempéré. Ça tombe bien, c’est exactement ce que la région lui offre.

La récolte

La récolte se fait à l’aide d’une machine spéciale dans laquelle les employés sont assis presque à ras le sol.

Au fur et à mesure qu’elle avance, les travailleurs aux champs coupent à la main chaque turion – la partie qu’on consomme – à l’aide d’un couteau. C’est d’ailleurs pourquoi elle n’est pas offerte en autocueillette.

« Une fois les asperges récoltées, on les tranche pour qu’elles aient toutes la même taille, on les lave et les trie en fonction de leur dimension : fine, régulière, grosse, explique la maraîchère. On a aussi une classe qui comprend les asperges qui n’ont pas une belle apparence. Ces asperges moches sont encore très bonnes pour faire des potages!...»

- Isabelle Fortin

L’asperge est en saison de la mi-mai à la fin juin, et elle est alors offerte au kiosque des Cultures Fortin.

Jacques et les Asperges géantes | Conte pour enfants

Source : Un conte de Jacques Hébert

Extrait de
Vendanges, autocueillette et cultures d'ICI!

Vendanges, autocueillette et cultures d'ICI! image circuit

Présenté par : MRC de Lotbinière

Directions pour me rendre

Téléchargez l'application BaladoDécouverte (pour Android et iOS) et accédez au plus vaste réseau francophone d’expériences de visites guidées en Amérique.