Gare de Franz

Des années de prospérité

Construite en 1912 par le Chemin de fer Canadien Pacifique, la gare de Franz a servi pendant des décennies de cour d'échange et de connexion pour les passagers de la région.

Moyen de transport et source de revenu  

Permettant la circulation des marchandises et des passagers, le chemin de fer était essentiel à la survie des communautés et des entreprises isolées du Nord de l'Ontario. Dans le cas des frères Dubreuil, il a servi non seulement de moyen de transport, mais aussi de source de revenu stable.  

Après son établissement à Magpie, l'entreprise a immédiatement commencé à fournir des traverses de chemin de fer et des billes de bois à l'ACR, un contrat qui a duré de nombreuses années.

La 519

À ses débuts, il était difficile de se rendre au village de Dubreuilville. Les voyageurs avaient deux options: l'Algoma Central Railway jusqu'à Franz (à environ 21 km) ou monter à bord d'un hydravion appartenant à la compagnie.

Étant donné le besoin évident d'une route qui relierait Dubreuilville à l'autoroute transcanadienne, qui se trouvait à 30 km, les frères Dubreuil ont financé et construit ce qui est devenu plus tard la route secondaire 519.

Bien que la route ait été construite à l'origine pour permettre le passage des grumiers des frères Dubreuil, les habitants de la ville ont commencé à l'utiliser pour faire leurs courses à Wawa et pour rendre visite à leur famille élargie au Québec.

Déplacement de la gare

La gare de Franz a depuis été relocalisée à Dubreuilville et a servi de centre d'information touristique et de bibliothèque pendant de nombreuses années. Elle est aujourd'hui la propriété privée d'un habitant du quartier. 

La Barrière

Un accident a incité Dubreuil Brothers à installer une barrière à la jonction de l'autoroute 17 pour limiter l'accès routier.

Autorisation requise

La route 519 était sinueuse et dangereuse. Au cours de l'hiver 1964, un accident majeur a failli coûter la vie à plusieurs étudiants en foresterie de Toronto qui se dirigeaient vers le nord pour observer les technologies de pointe de Dubreuil Brothers. Il s'agit de cet accident qui a incité Dubreuil Brothers à installer la barrière.

La barrière était gardée par un certain M. Gaudette, qui, équipé d'une radio et d'un registre, surveillait et notait tout le trafic entrant et sortant. Dubreuiville est officiellement devenue une communauté fermée !  On ne pouvait y entrer ou utiliser la route qui y menait sans autorisation.

Lavaléville

Le concept d'une communauté fermée dans les régions sauvages du nord de l'Ontario était assez nouveau et a même inspiré le dramaturge franco-ontarien André Paiement à écrire Lavalléville après avoir visité Dubreuilville.

Chargement du bois

Dubreuil & Brothers pouvait charger ses produits du bois directement sur les wagons de la ligne de l'Algoma Central Railway (ACR) et les expédier directement au Lumber Park à Sault Ste Marie.

Une solution unique

Les frères Dubreuil ont ensuite obtenu les droits d'exploitation du bois dans la région de Franz, ce qui les a incité à déménager de Magpie au nouveau village de Dubreuilville. Le bois récolté est dès ce moment transporté par train de Franz jusqu'au parc Dubreuil Lumber de Sault Ste Marie.

Comme Franz se trouvait à 20 km de l'usine de Dubreuiville, les grumes devaient d'abord être transportées par camion, ce qui entraînait des retards et des coûts supplémentaires. Pour atténuer ce problème, une vallée de 30 pieds de profondeur a été remplie de gravier et 3.300 pieds de rails ont été posés.

Le diamant

Construit en 1912, l'emplacement original de la gare Franz est l'un des rares endroits où la ligne ACR croise la ligne du Canadien National (CN). Ce croisement, également connu sous le nom de Diamant, permettait de se connecter au monde dans toutes les directions, à partir de l'arrière-cour de Dubreuilville.

Centre de recrutement

Les gares servent souvent de lieu de recrutement de nouveaux employés.

Un arrêt permanent

Il était très fréquent que des personnes et des familles viennent s'installer avec l'intention de rester quelques années, pour finalement y rester toute leur vie.

Un jour, Raymond Lefrançois voyageait du Québec vers l'Alberta pour trouver du travail. Un des frères Dubreuil l'a rencontré à la gare de Hawk Junction (près de Wawa) et l'a embauché sur-le-champ. Arrivé à Dubreuilville, Lefrançois rencontré sa future femme avec qui il a fondé une famille.

Extrait de
Guide historique de Dubreuilville

Guide historique de Dubreuilville image circuit

Présenté par : Corporation du Développement Économique et Communautaire de Dubreuilville

Directions pour me rendre

Téléchargez l'application BaladoDécouverte (pour Android et iOS) et accédez au plus vaste réseau francophone d’expériences de visites guidées en Amérique.