L'archéologie du futur | Daniel Perez Suarez

Témoignage de notre temps

En ne représentant qu’une partie du visage, le sculpteur désire une interaction avec le public. L’observateur complète les parties manquantes à l’aide de sa propre vison et mémoire.

Pour l’artiste la suggestion des parties manquantes rend l’œuvre plus forte que si elle était complète.

Comme les statues antiques nous renvoie à une époque ancienne, le sculpteur aimerait que son œuvre témoigne de notre monde dans 2000 ans.

La sculpture est en acier corten. Après la succession de périodes humides et sèches, la corrosion en surface forme une couche d'oxyde de métal résistante et protectrice.


Daniel Pérez Suarez des Îles Canaries - Espagne

Triangles d’acier pour un harmonieux visage

Le modèle créé avec un logiciel 3D a demandé un long processus de création ainsi que l’intervention d’un architecte et d’un ingénieur.

Une sculpture 3D gravée sur du polyester sert de repère pour savoir où et comment disposer les 470 triangles d’acier qui composent l’œuvre.

Après le travail de soudure, un visage fragmenté aux courbes harmonieuses apparaît.

Extrait de
Symposium international de la sculpture 2018

Symposium international de la sculpture 2018 image circuit

Présenté par : Ville de Saint-Georges

Directions pour me rendre

Téléchargez l'application BaladoDécouverte (pour Android et iOS) et accédez au plus vaste réseau francophone d’expériences de visites guidées en Amérique.