Nature : la nouvelle figure du sacré | Théodore Dakpogan

L’art écoresponsable

A travers cette œuvre, l’artiste désire passer des messages de sagesse : tradition, récupération et transmission.

En Afrique les peuples du sud se servent de végétaux et de feuilles pour guérir certaines maladies.

Cette double jonction en bas de ces deux grandes feuilles en acier inoxydable permet la transmission de ce savoir ancestral aux peuples du nord, les occidentaux.

La Nature généreuse et universelle doit être protégée pour que l’humain puisse continuer de bénéficier de ses bienfaits.


Théodore Dakpogan - Bénin

Union Africaine et Saint-Georgienne

Des couleurs de l’Afrique et de Saint-Georges émaillent les deux faces de l’œuvre grâce aux objets récupérés sur nos deux continents.

La récupération des objets et leur recyclage est une manière pour moi d’attirer l’attention sur les problématiques de la gestion de notre environnement.

Extrait de
Symposium international de la sculpture 2019

Symposium international de la sculpture 2019 image circuit

Présenté par : Ville de Saint-Georges

Directions pour me rendre

Téléchargez l'application BaladoDécouverte (pour Android et iOS) et accédez au plus vaste réseau francophone d’expériences de visites guidées en Amérique.