Parc Basler

Les sentiers du Parc Basler

Course de vélo de montagne, 2016 
Source: Archives de la Municipalité de Morin-Heights 

Nous sommes au pied du mont Bellevue, lieu de rencontre des amoureux de plein air et des sportifs aguerris qui y pratiquent le vélo de montagne, la randonnée, la glissade, le ski de fond et la raquette. Pendant la période estivale, le marché fermier et des kiosques d’artisans s’y déploient pour offrir leurs produits biologiques et locaux. Et depuis 2017, ce décor champêtre accueille les concerts du festival d’été « SuperFolk », qui perpétue la notoriété musicale de Morin-Heights.

Centre de ski Bellevue

Centre de ski Bellevue 
Source: Archives Basler 

Le parc arbore le nom des propriétaires de l’ancienne station de ski du mont Bellevue, les frères Georges «Bunny» et Albert Basler. La famille Basler, installée à Morin-Heights depuis 1921, possédait le Bellevue Hotel, à proximité de la gare.

En 1955, les frères Basler font l'acquisition de la petite station «Ken and Eddie’s Ski tow» afin de bonifier le forfait touristique de l'entreprise familiale, elle devient alors le Centre de ski Bellevue.

Du ski pour tous

Dessin de Peter Whalley (1921-2007),
artiste et illustrateur canadien qui résidait à Morin-Heights. Source: Archives Basler

Ils y apportent plusieurs améliorations au fil des années, un nouveau chalet de ski et des remonte-pentes ainsi que l'addition d'un saut à ski pour le plaisir des plus intrépides.

À l'automne, Albert Basler étend de la sciure de bois provenant de la scierie voisine afin d'adoucir les atterrissages et pour damer la piste on invite des raquetteurs. Ils ajouteront également un bâtiment réservé pour les bénévoles de l’Ambulance Saint-Jean afin d’apporter rapidement les premiers soins aux blessés.

Skieurs entrepreneurs

Saut à ski du mont Bellevue 
Archives Basler 

Entrepreneurs et skieurs talentueux, Albert et Bunny ont contribué à développer l’économie de la région  basée essentiellement sur le tourisme depuis le début du 20e siècle.

Albert fut président du Club de ski Morin-Heights, puis du Club de ski Viking toujours en activité aujourd’hui.

Bunny, un instructeur et un examinateur de l'Alliance des moniteurs de ski du Canada dès les premières heures de l’organisation, est à l'origine de l'appellation «Morin Heights, capitale du ski de fond».

Avec près de 200 km de piste, elle peut réclamer ce titre sans hésitation.

Un apport exceptionnel

Bunny Basler, 1954 
Archives Basler 
 
Le mont Bellevue a accueilli de nombreux championnats de saut à ski et de ski nordique, attirant les meilleurs skieurs de l'époque. L'aventure dura 40 ans, jusqu’à la fermeture de la station en 1995.

Pour ces années de dévouement à l'enseignement des jeunes skieurs, à l'organisation de compétitions, à la création d'un environnement sécuritaire et agréable pour les athlètes comme pour les familles, les frères Albert et Bunny Basler furent intronisés au temple de la renommée du Musée du ski des Laurentides à Saint-Sauveur.

En 2005 la Municipalité fit l’acquisition des terrains pour en conserver la vocation de lieu public pour les activités sportives et culturelles.

Extrait de
Morin-Heights | L’harmonie, c’est dans notre nature

Morin-Heights | L’harmonie, c’est dans notre nature image circuit

Présenté par : Municipalité de Morin-Heights

Directions pour me rendre

Téléchargez l'application BaladoDécouverte (pour Android et iOS) et accédez au plus vaste réseau francophone d’expériences de visites guidées en Amérique.