Chalet Bellevue

Magnifiquement situé

27, rue Bellevue
Source : archives AHMH 

Le centre communautaire du Chalet Bellevue a été ouvert en 2017 par la municipalité de Morin Heights.

Historique des lieux

John Jakob Basler, originaire de Bâle en Suisse s’installa à Morin-Heights avec son épouse Marie Louise Coulombe, en 1921. Ils achetèrent la première ferme Watchorn et transformèrent la maison en pension de famille, le Bellevue House. L’atmosphère conviviale et la cuisine de Madame Basler firent rapidement la popularité de l’établissement. Dans une brochure de la Chambre de commerce de Morin-Heights de 1935, on y trouvait cette publicité :

« Cette ferme hôtel unique est magnifiquement située, entourée d’un paysage montagneux. À cinq minutes à pied de la gare et du village. La maison est éclairée à l’électricité, dispose d’eau courante chaude et froide dans les chambres, d’un confortable salon avec foyer. La pension Bellevue est réputée pour sa table aux tarifs très raisonnables, été comme hiver. »


Une autre époque commence

Hôtel Bellevue, 1953.
Source : collection photographique du CN


En 1945 un incendie détruisit entièrement le bâtiment. La reconstruction fut entreprise rapidement et à grands frais avec toutes les mises à niveau nécessaires pour répondre aux standards de confort et de sécurité du temps. Malgré la pénurie de matériaux due à la guerre qui se terminait, il a suffi de huit mois de travaux pour que le nouveau « Bellevue Hotel » soit prêt à accueillir ses clients qui descendaient du train pour les vacances de Noël. L’hôtel avait un bar et proposait des soirées dansantes.

Dépliant de l’hôtel Bellevue

Source :Extrait de la chanson Aglaé interprétée par Aglaé (Jocelyne Deslongchamps), 1953.


Effervescence touristique

Le village vécut une grande effervescence touristique à partir du 20e siècle jusqu’aux années 1960. Près d’une douzaine de pensions accueillaient les citadins à la recherche d’air pur, de loisirs et de détente.

Après la guerre, on assista à une forte croissance démographique et économique. Le parc automobile du Québec s’agrandit et le réseau routier suivit. Les touristes pouvaient dès lors faire un aller-retour d’une journée dans les Laurentides. Les petits hôtels désertés ont progressivement disparu les uns après les autres.

Un centre communautaire

Théâtre Morin-Heights, Glorious de Peter Quilter, 2018.

Lorsque Jakob et Marie Louise prirent leur retraite, ils vendirent l’hôtel à la famille Chen qui l’exploita jusqu’en 1987. Le Bellevue devint ensuite une résidence pour aînés et en 2015, il fut acheté par la Municipalité et transformé en centre communautaire.

Ouvert depuis 2017, le Chalet Bellevue a retrouvé son nom et sa place au cœur de la vie animée des gens de Morin-Heights. L La troupe Théâtre Morin- Heights s’y produit, le collectif d’artistes Arts Morin-Heights y présente des expositions et le lieu est toujours le point de départ des nombreuses pistes de ski de fond qui ont fait la renommée de la municipalité.

Extrait de
Morin-Heights | L’harmonie, c’est dans notre nature

Morin-Heights | L’harmonie, c’est dans notre nature image circuit

Présenté par : Municipalité de Morin-Heights

Directions pour me rendre

Téléchargez l'application BaladoDécouverte (pour Android et iOS) et accédez au plus vaste réseau francophone d’expériences de visites guidées en Amérique.