L’église Unie

L'église

831, chemin du Village

À l’instar des premiers membres de la famille Seale qui se sont arrêtés au lac Écho en 1848, plusieurs ménages d’origine irlandaises de 2e génération ont quitté les régions voisines pour Morin. Les quatre hameaux du canton se sont assez rapidement peuplés et deux églises ont vu le jour: l’église anglicane Trinity au centre de Morin Flats, en 1861, et une petite église méthodiste construite en 1866 sur le chemin du lac Écho.

Détruite par un incendie en 1880, l’église méthodiste fut rebâtie en 1882 à l’emplacement actuel. Elle fut de nouveau victime d’une conflagration qui anéantit aussi la pension de famille Laurentian Rest juste à côté. L’église fut reconstruite à l’identique en 1930. Depuis 1925, les différentes dénominations protestantes: méthodiste, presbytérienne, congrégationaliste et les frères évangéliques chrétiens ont fusionné pour devenir l’Église Unie du Canada.

Une présence vibrante dans la communauté


La chorale

Photo: Chorale «Joyful Noise» en concert à l’église unie en 2016.

Extrait d’un enregistrement réalisé en ligne à l’hiver2020.
Direction: Ian Lebofsky / Editrice: Charlotte Côté-Lebofsky / Produit par le festival SuperFolk.


Les trois églises de Morin-Heights sont plus que des lieux de célébration du culte, leurs pasteurs contribuent à la santé de la communauté en favorisant les interactions entre les citoyens et prodiguent un soutien important sur de multiples aspects de leur vie quotidienne. L’Église Unie appuie plusieurs causes de justice sociale comme l’égalité des femmes, les droits LGBTQ, ceux des réfugiés et des demandeurs d’asile. Elle est un lieu de rencontre convivial où l’on peut entendre la chorale locale Joyful Noise et l’Action de grâce y est célébrée annuellement par un repas communautaire.

Edwin Holgate

Edwin Holgate (1892-1977) dans son atelier en 1963
Source: Galerie nationale du Canada / Photographe: Sam Tata


Au début des années1960, une douzaine de personnes de la région eurent la chance de suivre des cours avec un maître de la peinture, Edwin Holgate, membre du «Beaver Hall Group» et apparenté au «Groupe des sept». Pendant plusieurs années au sous-sol de l’église, le samedi matin de 9 heures à midi, Holgate prodiguait ses conseils à ses étudiants. Lui et son épouse Frances Rittenhouse vécurent à Morin-Heights dans les années1950 et 1960 et y attirèrent d’autres artistes dont Peter Whalley (1921-2007), sculpteur et illustrateur canadien célèbre pour ses dessins humoristiques dans les grands quotidiens et hebdomadaires de l’époque.

Sculpture

Sculpture en bronze de Peter Whalley, King and Queen, circa 2014.

Extrait de
Morin-Heights | L’harmonie, c’est dans notre nature

Morin-Heights | L’harmonie, c’est dans notre nature image circuit

Présenté par : Municipalité de Morin-Heights

Directions pour me rendre

Téléchargez l'application BaladoDécouverte (pour Android et iOS) et accédez au plus vaste réseau francophone d’expériences de visites guidées en Amérique.