Bibliothèque et caserne de pompier

La caserne de pompier en 1959

823, chemin du Village
Caserne de pompier, 1959
Source: BAnQ


Le tournant du 20e siècle vit la fin de l’isolement de Morin-Heights. L’exploitation forestière et une industrie touristique florissante se sont avérées salvatrices pour traverser la période de la Grande Dépression des années 1930 et les deux Grandes Guerres. Le poste de pompier est construit ensuite. À partir du milieu du 20e siècle, des améliorations aux infrastructures devinrent nécessaires pour accommoder une population qui atteignait 872 âmes et beaucoup plus lors des périodes d’activités saisonnières.

Les pompiers

Les pompiers volontaires de Morin-Heights en 1948
Source : AHMH


En 1950, la Municipalité se dota d’un poste d’incendie. Le camion et les boyaux furent achetés à une société qui disposait du surplus du matériel de l’armée. Le conseil réussit à éviter l’augmentation des taxes municipales grâce à la location d’espaces pour la succursale de la Banque Nationale et Postes Canada.

Cinquante ans plus tard, on déménagea la caserne et la mairie dans un nouvel immeuble sur le site de l’ancien garage municipal situé au 567, chemin du Village et on offrit une seconde vocation à la vieille
caserne. La tour que l’on aperçoit au centre du bâtiment est le seul élément architectural qui trahit sa fonction d’origine, elle est typique des casernes de l’époque et servait à faire sécher les boyaux d’incendie.

Elizabeth Weldon, première bibliothécaire bénévole

Première bibliothécaire bénévole de Morin-Heights

Dans les années 1960 Walter S. Johnson offrit une collection de livres et des fonds pour construire une bibliothèque dans le Trinity Hall, au 841 chemin du Village. Henry Gillingham fut chargé de cataloguer et organiser l’ensemble avec quelques bénévoles, dont Elizabeth Weldon (1916-2007). Physiothérapeute en chef à l’hôpital de Lachine, elle continua quelques années une pratique privée à Morin-Heights jusqu’à sa retraite en 1976. Elle s’investira alors totalement dans une nouvelle carrière, celle de bibliothécaire bénévole. Plusieurs personnes se souviennent des yeux pétillants de «Betty», de son sens de l’humour et de son rire contagieux.

La bibliothèque fut déplacée à l’école primaire de Morin-Heights, puis s’installa en 2000 dans les anciens locaux de la caserne fraîchement rénovés. Elle possèderait aujourd’hui la meilleure collection de livres en anglais des Laurentides. Grâce à sa participation au Réseau BIBLIO régional, ses abonnés ont accès à 5000 ouvrages de plus que les 5700 livres que détient la bibliothèque.

Extrait de
Morin-Heights | L’harmonie, c’est dans notre nature

Morin-Heights | L’harmonie, c’est dans notre nature image circuit

Présenté par : Municipalité de Morin-Heights

Directions pour me rendre

Téléchargez l'application BaladoDécouverte (pour Android et iOS) et accédez au plus vaste réseau francophone d’expériences de visites guidées en Amérique.