Le restaurant de plusieurs générations, au 26, chemin Victoria Ouest

Un lieu de rencontre


Chez Imelda (1952-1977)

Le restaurant Chez Imelda était administré par Hormidas et Imelda Hallé de 1952-1977.

D’aussi loin qu’on puisse le retracer, la bâtisse originale érigée au début des années 1900, serait devenue en 1923 sous la gouverne de M. Louis Daigle un restaurant de style luncheonnette décrit au contrat par le mot « lunch ». Par la suite, plusieurs acquéreurs l’ont amélioré pour en faire un établissement réputé pour sa cuisine familiale.


Chez Luc et Doris (1977-1996)

De nouveaux propriétaires ont rénové le bâtiment. Ils y ont accueilli les clients au restaurant Chez Imelda entre 1977 et 1996.


Resto du village (2015-2021)

Des rénovations auront aussi lieu en 2014 par de nouveaux propriétaires. Le Resto du Village sera opéré par Philippe Valcourt et son épouse de 2015 à 2021. 

L’immeuble est par la suite devenu une résidence privée.

Texte de l’audio

Narration

Au 26 chemin Victoria ouest à Scotstown se dressait jadis, avant d’être emportée par les flammes, une bâtisse au riche passé.

Selon les informations recueillies, la construction de cet immeuble maintenant disparu remonte au début des années 1900 et a vu passer plusieurs générations de commerces culinaires.

En 1923, sous la gouverne de Monsieur Louis Daigle, l’édifice de jadis a pris un tournant important en devenant un sympathique restaurant de style luncheonnette. 

 

À l’extérieur.

C’est l’été, de jour, en 1925, à Scotstown. 

 

Jean, fier et sophistiqué

Bonjour, mademoiselle.

Si je peux me permettre : vous avez l'air un peu perdue...

Puis-je vous aider?

Alice, un peu gênée

Bonjour Monsieur!

Je ne connais pas très bien le coin.

J’arrive des États-Unis et je descends à peine du train.

D’ailleurs, ma valise est très lourde et il me tarde d’enfin la déposer.

Jean

Oh, mais laissez-moi la porter pour vous quelques instants.

Alice

Merci bien!

Je suis venue ici pour visiter des gens de ma famille qui se sont installés ici.

Jean

Oh, je vois.

Bienvenue à Scotstown!

Je suis Jean, enchanté de vous rencontrer.

Alice

Enchantée également, Jean.

Je me nomme Alice.

Jean

Permettez-moi de vous dire, chère Alice, que vous êtes très belle, avec votre chapeau qui met en valeur vos jolis yeux noisettes et votre robe aux douces couleurs d’été.

Si vous voulez bien me suivre, je vous invite à manger un fameux hotdog, une spécialité d’une petite luncheonette à deux pas d’ici.

Alice

Merci beaucoup pour cette invitation, Jean.

Je dois avouer que je suis affamée et je serais ravie de vous accompagner avant de retrouver mes proches.

 

Douce musique. 

Narration

On décrit à l’époque le restaurant de Monsieur Louis Daigle comme un 'lunch car'.

Une appellation qui évoque à elle seule les saveurs et les odeurs qui devaient s'en dégager.

Un endroit où il faisait bon se rassembler. 

Et peut-être même s’y courtiser! 

À l’intérieur d’un petit restaurant style laucheonette en 1925. 

Jean

Alors, Alice, dites-moi en plus sur vous. 

De quelle ville des États-Unis arrivez-vous?

Alice

Je viens de New York et j'adore voyager.

Jean

Vous me fascinez. 

Je suis sûr que vous avez vu de belles choses mais laissez-moi vous dire, il n'y a rien de tel que les montagnes et les lacs de notre belle région.

Alice

Je ne suis pas en désaccord.

C'est tellement paisible ici.

Jean

Et vous savez, je pense que j'ai trouvé une des plus belles choses de la ville : vous.

Alice

Oh, Jean, vous êtes très charmant.

Vous savez comment flatter une fille.

Jean

Ce n’est que la vérité.

Et je me disais que peut-être, si vous le voulez bien, nous pourrions continuer à passer du temps ensemble pendant votre séjour ici.

Alice

Ça me plairait beaucoup, Jean. 

J'aime bien votre style et  vous m’avez l’air très gentil.

Jean

Allez Alice.

Faites-moi plaisir et mangez ce savoureux hotdog pendant qu’il est encore chaud.

 

Les deux amoureux éclatent de rire. 

Douce musique. 

 

Narration

Au fil des années, plusieurs acquéreurs se sont succédés pour apporter leur touche personnelle et faire de ce lieu un établissement renommé pour sa cuisine familiale. Les assiettes se sont succédées, offrant aux convives des mets qui ont marqué leur palais.

Pourtant, en 2007, pour un intervalle de 3 ans, les habitants de Scotstown ont vu naître un centre de bronzage à cet endroit. 

Une idée peut-être étrange pour un lieu qui avait connu tant de succès en tant que restaurant, mais qui a sans doute été une tentative de relance pour une bâtisse d’un certain âge.

En 2010, un nouveau restaurant a vu le jour, prenant la relève de ses prédécesseurs. 

Un incendie a malheureusement détruit l’immeuble en 2012 et, malgré la reconstruction, le nouveau restaurant de l’emplacement (ouvert en 2014) a définitivement fermé ses portes en 2019.

Mais qui sait?

Peut-être, dans un futur rapproché, ce lieu redeviendra un espace dédié aux charmantes rencontres et aux découvertes

Extrait de
Le cœur économique du Scotstown d'autrefois

Le cœur économique du Scotstown d'autrefois image circuit

Présenté par : Cœur Villageois de Scotstown

Directions

Téléchargez l'application BaladoDécouverte (pour Android et iOS) et accédez au plus vaste réseau francophone d’expériences de visites guidées en Amérique.