Épicerie et autres commerces du 40, chemin Victoria Ouest

Au cœur de Scotstown


De père en fils

Pierre-Jean et Charles Désilets au côté de leur père Jean Désilets.

L'ancienne épicerie de M. Dumoulin, au 40 chemin Victoria, abrite maintenant l'Épicerie de Scotstown et la Charcuterie Scotstown. C'est une entreprise familiale qui innove et se réinvente de génération en génération.


Un homme et son magasin général

Tout a commencé il y a déjà une centaine d’années. Au fil des ans, le petit commerce s’est orienté vers l’alimentation suivant l’arrivée du gendre. Le petit fils a ensuite poursuivi la fière tradition familiale, puis les arrière-petits-fils ont ensuite embarqué dans l’aventure. 

C’est avec cette 4e génération qu’est née la charcuterie, implantée dans le commerce familial et le cœur des membres de sa communauté depuis le début des années 2000. Véritable fierté locale et régionale, elle innove sans cesse et se met toujours à la recherche de nouveaux défis.

Épicier et entrepreneur

«En fait, mon père, Jean, faisait partie de la troisième génération à la tête de l’épicerie lorsqu’il a créé la division charcuterie en 2004. La fermeture de deux grosses usines dans le village en cinq ans avait entrainé une baisse d’achalandage du commerce. Il a donc voulu diversifier l’entreprise et a demandé son permis de transformation de produits au MAPAQ. Il a ainsi commencé à confectionner des saucissons artisanaux et autres charcuteries qu’il vendait au magasin d’alimentation.»

Ces nouveaux produits ont conquis les clients qui ont continué à faire le détour par Scotstown pour les acheter, ce qui a maintenu l’épicerie en vie et développé la Charcuterie », se remémore son fils Pierre-Jean qui s’est joint à l’équipe en 2014. 

En 2018, son frère Charles décide à son tour de s’engager dans l’entreprise familiale. La Charcuterie poursuit sa croissance et l’équipe raffine les recettes traditionnelles en plus de créer des saveurs originales aux noms évocateurs de lieux locaux telles que le saucisson sec au cheddar Franceville et le Victoria qui deviendront des incontournables. 

En 2018, Jean Désilets passe les rennes à ses deux fils qui représentent la quatrième génération. 


Pierre-Jean et Charles Désilets

L'entreprise qui compte aujourd'hui plusieurs employés propose, entre autres, du capicollo, de la pancetta, des jambons artisanaux, du bacon, de la coppa et des saucissons à la douzaine. 

« Notre renommée, nous la devons à la qualité de nos produits et notre savoir-faire. Nous prenons le temps de bien faire toutes les étapes de transformation et nous essayons dans la mesure du possible d’encourager les producteurs locaux ou québécois. Nous possédons aussi la certification Aliment du Québec et celle de Créateurs de saveur des Cantons de l’Est », explique le dynamique copropriétaire. 

De plus en plus populaires, leurs charcuteries artisanales se retrouvent maintenant dans plus de 350 points de vente à travers le Québec. Localement, mis à part l'épicerie, on retrouve aussi de leurs charcuteries lors du grand rassemblement bi-annuel des irlandais et des écossais, nommé le cèilidh.


Le Cèilidh

Source : Archives - À Scotstown, depuis plusieurs années, la famille Irving organise un rassemblement irlandais (appelé Cèilidh) tous les 2 ans sur ses propres terres. De nombreux descendants des familles écossaises pionnières reviennent participer à chaque réunion. La Fête est ouverte à tous.

Texte de l’audio

Narration

Le 40 chemin Victoria Ouest est un lieu qui ne cesse d'évoluer. 

Autrefois l'épicerie de M. Dumoulin, il abrite maintenant deux entreprises familiales qui sont fières de leur héritage : l'Épicerie de Scotstown et la Charcuterie Scotstown. 

Cette dernière est née avec la troisième génération de la famille, il y a une vingtaine d'années, et est rapidement devenue une véritable référence en matière de charcuterie artisanale.

Le bâtiment centenaire a connu plusieurs vies avant de se consacrer à l'alimentation, mais c'est aujourd'hui son activité principale et elle le fait avec passion. 

Les membres de la famille et leur équipe sont constamment à la recherche de nouvelles idées pour innover et relever de nouveaux défis.

C'est ainsi que la charcuterie a commencé à élaborer des saucissons artisanaux et autres charcuteries, qu'elle vend dans l'épicerie familiale mais aussi à travers le Québec. 

Les clients ont rapidement été conquis par ces produits de qualité, ce qui a permis de maintenir l'activité du magasin et de développer la Charcuterie.

Aujourd'hui, la Charcuterie Scotstown est une entreprise qui compte plusieurs employés et propose une large gamme de produits.

 

Musique sympathique. Dans la Charcuterie Scotstown, de nos jours. Bruits ambiants témoignant du fort achalandage du lieu. 

 

Client

Bonjour Madame la charcutière.

Je prépare une fête pis je cherche la meilleure viande possible pour mes invités.

Charcutière

Quelle genre de fête ?

Client

Pour un Ceilidh, une fête écossaise, que j'organise juste ici à Scotstown.

Charcutière

Oh, j'adore les Ceilidh !

C’est vraiment une belle fête traditionnelle écossaise.

Je suis allée à celui de 2017 qui a eu lieu dans le parc municipal Walter-MacKenzie, pour fêter le 125eanniversaire de la ville.

Ça va tu être gros cette année encore?

Client

Oui, ça devrait.

Tout le monde est le bienvenu, même si ceux qui ont pas de racines écossaises!

Charcutière

Ça, c'est de l'accueil comme on sait le faire à Scotstown !

'Ceud Mile Failte', comme on dit chez nous, ce qui veut dire bienvenue en gaëlique!

Client

Hahaha exactement.

Charcutière

Je sortirais ben ma jupe écossaise pour aller danser mais j’ai jamais compris les danses écossaises moi.

Quand je danse je suis maladroite pis j’ai toujours l’air d’une poules qui court partout!

Client

Ah c’est dommage mais vous viendrez faire un tour quand même

Charcutière

C’est ben certain. 

Client

Je venais voir quelle viande serait la meilleure pour la fête.

Charcutière

Ah ben ça dépend tu veux quoi ?

Du capicollo, de la pancetta, des jambons artisanaux, du bacon ? 

Client

Je pense que je vais prendre votre meilleur bœuf.

Charcutière

Ah oui, le bœuf c’est une bonne option.

Mais tu sais, pour une fête écossaise, faudrait peut-être penser au haggis aussi !

Client

Du haggis, qu’est-ce que c’est ça ?

Charcutière

C’est une spécialité écossaise à base de poumon, de cœur et de foie de mouton, haché avec des oignons, de l’avoine et des épices, et cuit dans une panse de mouton.

Client

Oh c’est vraiment spécial…

Mais je préfère rester avec le bœuf, merci !

Charcutière

Ok ok, pas de haggis alors!

Du bon bœuf Angus Aberdeen AAA.

Écoute, si t’as le tour d’le cuire comme il faut, c’est une viande qui est tellement tendre qu’a se défait tu seule même avec une fourchette de plastique.

Client

Ben c’est ça que ça nous prend!

Charcutière

Pis à part de ça, y vas-tu avoir d’la bonne musique comme la dernière fois?

Client

De la musique celtique pis des chants gaéliques, pourquoi?

Charcutière

Ah ben tu vas avoir besoin d'un bon joueur de cornemuse !

Je connais un gars qui en joue comme personne !

Attends, je te file ses coordonnées.

Client

Merci beaucoup!

Charcutière

De rien.

Tu vois, chez nous à Scotstown, on sait faire la fête.

C'est dans notre sang, comme on dit !

 

Narration

Fière de ses racines locales et régionales, la Charcuterie Scotstown raffine constamment les procédés traditionnels pour créer des saveurs originales, aux noms évocateurs de lieux locaux, comme le saucisson sec au cheddar Franceville et le Victoria. 

Cette entreprise familiale est devenue une véritable fierté pour sa communauté et une référence en matière de charcuterie artisanale.

Extrait de
Le cœur économique du Scotstown d'autrefois

Le cœur économique du Scotstown d'autrefois image circuit

Présenté par : Cœur Villageois de Scotstown

Directions

Téléchargez l'application BaladoDécouverte (pour Android et iOS) et accédez au plus vaste réseau francophone d’expériences de visites guidées en Amérique.