La maison de la Glasgow, au 61, chemin Victoria Ouest

Pour loger des employés


Propriété de la Glasgow Canadian Land and Trust Company

Il est difficile d’établir avec certitude l’année de construction de cette maison. D’après le style, il semble qu’elle fut bâtie dans le dernier quart du XIXe siècle. Le terrain appartenait alors à la Glasgow and Canadian Land and Trust Company, et il est possible que l'édifice ait servi, dans un premier temps, à loger les employés de celle-ci.


La «beehive»

Après la Glasgow, c’est la Great Northern Lumber Company qui en fut propriétaire jusqu’à ce qu’elle vende le tout à la Guelph qui en sera propriétaire de 1910 à 1930, cette dernière y loge aussi les familles de ses employés: on l’appelle la «beehive» à cause du nombre d’enfants qui y circulent régulièrement. 

Maison de style néo-classique américain, elle n’a pratiquement pas subi de modifications depuis sa construction. Son charme vieillot est ainsi préservé de façon tout à fait exceptionnelle pour une maison de cette période. Qu'on pense aux fenêtres à carreaux, planches, cornières et à ses galeries.

Texte de l’audio

Narration

Cette maison a une histoire passionnante qui remonte au XIXe siècle. 

Son année de construction est difficile à déterminer, mais d'après son style, elle a été construite dans le dernier quart du siècle. 

Elle a été érigée sur un terrain appartenant à la Glasgow and Canadian Land and Trust Company, qui l'a utilisée comme logement pour ses employés. 

La Great Northern Lumber Company a ensuite pris possession de la maison, et elle est devenue la propriété de la Guelph Company de 1910 à 1930. 

Pendant cette période, la maison a été surnommée la «beehive», car, à l’instar du mouvement frénétique autour d’une ruche d’abeille, elle a logé de nombreuses familles d'employés, ce qui a donné lieu à une foule d'emmenégaments et de déménagements.

 

Musique enjouée.

 

Meredith

Vous êtes de la famille McIver qui emménage aujourd’hui dans la beehive?

Tammy

C’est exact, je me nomme Tammy McIver.

Mon mari et moi venons tout juste d'arriver et il commence aujourd’hui à travailler à la Guelph Company. 

J'emménage notre chambre et je me demandais si je pouvais emprunter quelques outils?

Meredith

Bien sûr, Tammy.

J’ai dans mes boîtes tout ce qu’il vous faut.

Tammy

Merci.

Meredith

Et bienvenue à Scotstown.

Je m'appelle Meredith.

Nous n’aurons pas la chance de vivre longtemps sous le même toit.

Je prépare notre déménagement.

Ma famille et moi, nous allons très bientôt quitter cette résidence pour notre nouvelle maison.

Tammy

Oh, j’imagine votre excitation!

J'espère que nous pourrons aussi acheter une maison bientôt.

Pour l'instant, notre mode de vie est bien modeste et je suppose que nous devrons nous débrouiller avec ce que nous avons.

Meredith

Ne vous inquiétez pas, on s'habitue à vivre ici.

Le mobilier est limité mais ça dépanne temporairement.

Et puis, les résidents de la beehive sont toujours prêts à s'entraider.

C'est ce qui fait la force de notre communauté.

Croyez-moi, vous vous sentirez bientôt chez vous.

Tammy

J’imagine qu’il y a bien quelques désagréments à vivre à plusieurs familles sous le même toit?

Meredith

Certainement.

Moi, ce qui m’a dérangé le plus, c'est le manque d'intimité.

On vit tous les uns sur les autres, on entend tout ce qui se passe chez les voisins.

Comme ma fille aînée commence à grandir, je n'aime pas qu'elle soit exposée à tout ça.

Tammy

Je comprends.

Meredith

Mais rassurez-vous.

C’est un sacrifice temporaire.

Et la force des liens que nous faisons ici vaut bien plus que les quelques désagréments.

Tammy

Merci, Meredith.

C'est gentil de votre part.

Je me sens déjà un peu mieux.

Meredith

C’est tout naturel.

Tammy

J'espère que nous pourrons devenir amies.

Meredith

Considérons-nous déjà comme amies!

Vous êtes libre dans la prochaine heure?

Tammy

Mon mari ne revient du travail qu’en fin de journée.

J’ai quelques trucs à aménager pour que notre chambre soit prête mais/

Meredith, la coupant dans son enthousiasme

Parfait! Venez avec moi.

Je vais vous faire visiter notre future maison, à quelques minutes d’ici.

Tammy

Ce serait vraiment gentil de votre part, mais je ne veux pas vous déranger…

Meredith

N'ayez crainte, ça me ferait plaisir de partager ce moment avec vous.

Après tout, nous sommes amies maintenant.

Et puis, cela me donnera l'occasion de vous parler un peu de la vie à Scotstown.

Allez, acceptez mon invitation.

Tammy

D'accord, je vous suis volontiers.

 

Musique enjouée. 

 

Narration

Ah!

Il ne date pas d’hier que de nouvelles amitiés se tissent par la colocation! 

Revenons-en à cette charmante maison, de style néo-classique américain.

Fait surprenant : elle n'a pratiquement pas été modifiée depuis sa construction. 

Elle possède toutes les caractéristiques de l'époque, telles que des fenêtres à carreaux, des planches cornières et des galeries. 

Son charme vieillot a été préservé de manière tout à fait exceptionnelle pour une maison de cette période, ce qui en fait un véritable joyau historique.

Extrait de
Le cœur économique du Scotstown d'autrefois

Le cœur économique du Scotstown d'autrefois image circuit

Présenté par : Cœur Villageois de Scotstown

Directions

Téléchargez l'application BaladoDécouverte (pour Android et iOS) et accédez au plus vaste réseau francophone d’expériences de visites guidées en Amérique.