Le Théâtre de Scotstown, au 65, chemin Victoria Ouest

Sortir au « théâtre »


Premier cinéma en ville

Le cinéma de la ville de Scotstown, créé en 1954, comptait 300 places et offrait quatre représentations par semaine. 

Suivant la fermeture du cinéma, une entreprise de couture s'est installée dans l'édifice. Elle y a opéré pendant quelques années avant d'être vendue en 1972. Son nouveau propriétaire transforma les lieux en immeuble à logements.


À l'affiche

Photo du haut: les films à l'affiche.

Photo du bas: les gérants.

Texte de l’audio

Narration

Voyageons dans le temps et découvrons le charme nostalgique de l’ancien cinéma de la ville, situé au 65 chemin Victoria ouest. 

Cet établissement, créé en 1954, a été l'un des joyaux de la ville pendant de nombreuses années.

Imaginez-vous entrant dans le hall d'entrée, le parfum délicieux de popcorn frais flottant dans l'air. 

Les murs sont décorés d'affiches de films colorées et les lumières tamisées créent une ambiance chaleureuse et accueillante.

 

Deux soeurs jeunes adultes se préparent à aller au cinéma, en écoutant du vieux rock des années 50. 

Suzanne

Tu te souviens quand on est allées voir 'La bête à quatre doigts' au drive-in pis qu'on avait tellement peur qu'on a fini par se cacher en dessous des couvertures?

Louise

Haha oui, pis j'avais tellement la frousse que j'ai même pas fini mon hot-dog!

Suzanne

J’ai entendu dire que le film qu'on va voir aujourd'hui, c'est un documentaire sur les raquetteurs.

Louise

Ouain, j'ai entendu parler.

Mais tu sais que j'aime pas vraiment les documentaires.

Moi je préfère les films romantiques… ou les films d’horreur! 

Suzanne

Bah arrête. Tu vas adorer.

Louise

Ok, ok, j'espère que c'est aussi l’fun que tu le dis.

Suzanne

Tu verras, c'est comme rien de ce que tu as vu auparavant.

C'est un nouveau rapport au réel.

Louise

Un nouveau rapport au réel? Qu'est-ce que tu racontes là?

C'est quoi ça, un rapport au réel?

Suzanne

Tsé, c'est comme si tu regardais quelque chose pis que tu avais l'impression d'être vraiment là-bas.

Comme si tu pouvais sentir l'odeur de la neige pis entendre le son des raquettes qui frappent le sol.

Louise

Ah, ok

Pis les raquetteurs? C'est des gars qui font de la raquette?

Suzanne

Ouin, ben le sport là.

Tu prends des raquettes pis tu vas marcher dans la neige avec.

C'est comme ça que les gens se déplaçaient avant.

Louise

Ah ben ça doit être plate en maudit, de marcher dans neige avec des raquettes à journée longue.

Suzanne

Non mais tu comprends pas, c'est comme une compétition.

Les gars font des courses, des sauts, des pirouettes, pis tout ça avec des raquettes aux pieds.

Louise

Ah ok, ça a l'air plus intéressant que je pensais.

Mais ça se passe où, le congrès de raquetteurs?

Suzanne

Ça été tourné à Sherbrooke.

Louise

Ah ouin!?

J'espère qu'on va voir des gars de Sherbrooke en forme qui se battent avec leurs raquettes!

Suzanne

Ben voyons donc, Louise, t'es folle!

C'est pas des bagarres de raquettes, c'est un rassemblement avec des compétitions pis des danses. C'est pas mal plus le fun que des bagarres !

Louise

Ah ben là, j'suis déçue.

J'pensais qu'on allait voir des gars se battre avec des raquettes.

Suzanne

Non, mais sérieux, Louise, t'es pas obligée de tout transformer en bagarre.

Louise

C'est juste pour rire, ma grande soeur!

C'est pas mal plus le fun que d'être sérieuse tout le temps.

Pis qui sait, peut-être qu'on va voir des gars se battre avec des raquettes quand même.

Suzanne

Ha ha ha, t'es ben drôle toi!

 

En fade in, vieux rock des années 50 jusqu’au retour de la narration. 

 

Narration

Le théâtre Scotstown, comme on l'appelait autrefois, pouvait accueillir jusqu'à 300 personnes à la fois, offrant une expérience cinématographique intime. 

Les films étaient projetés quatre fois par semaine, ce qui faisait de cet immeuble l'endroit idéal pour se divertir en famille ou entre amis.

Cependant, en 1972, le théâtre a fermé ses portes pour de bon. 

La pente du plancher subsistant de l’époque donna à l’immeuble une nouvelle vie : celle de salle de quille!

Toutefois, la bâtisse fut éventuellement transformée en immeuble à logements locatifs. 

Le 65 chemin Victoria ouest est maintenant un lieu de vie pour les habitants de la ville, mais il reste un rappel charmant de l'histoire du divertissement de la région.

Extrait de
Le cœur économique du Scotstown d'autrefois

Le cœur économique du Scotstown d'autrefois image circuit

Présenté par : Cœur Villageois de Scotstown

Directions

Téléchargez l'application BaladoDécouverte (pour Android et iOS) et accédez au plus vaste réseau francophone d’expériences de visites guidées en Amérique.