Ancienne Banque

Une architecture qui inspire la confiance et la solidité


1948 - fronton elliptique

Depuis sa construction en 1919, cet édifice solidement bâti en briques et dont la vocation commerciale ne s’est jamais démentie au fil du temps, évoque encore aujourd’hui l’animation de la rue principale de Matane. 

Les arcs de briques faisant office de linteau pour les ouvertures sont d’origine. Les corniches cintrées couronnant le bâtiment et les fenêtres en saillie sont des témoins de son époque, malgré la rénovation des fenêtres en baie et la modification du parapet originellement elliptique. 


1974 - Un parapet simplifié

En vogue depuis les années 1910, ce type de bâtiments à vocation commerciale commence à voir le jour afin de répondre notamment à la concentration de l’agglomération au centre-ville. Celui-ci héberge en 1920, la Banque de Montréal au rez-de-chaussée et comme il est de mise pour ce genre d’édifice, les étages supérieures servent tantôt d’espace de location pour des bureaux ou encore à logements. 

On remarque sur cette photo que le fronton s'est simplifié au fil des années où l'on a tronqué sa partie elliptique qui arborait fièrement l'année de construction de l'édifice. 


1980 - Un édifice mixte transformé par le temps

Dans les années 80, le rez-de-chaussée de l’édifice est encore voué à des fins commerciales tandis que les étages servent de logements. C’est toujours le cas aujourd’hui.

On remarque qu'en 1980, les fenêtres d'époque étaient toujours présentes pour la plus part. On souligne aussi l'installation des châssis double sur des pentures, détail technologique de la région, permettant une mobilité restreinte du châssis qui a l'avantage de ne pas devoir être enlevé pour une période de chaleur, de toute manière, trop courte, mais permet néanmoins d'avoir une ventilation adéquate pour les courts instants de grande chaleur. 

Aussi, les composantes d'origine n'étaient pas encore recouvertes d'aluminium tel qu'on peut le voir aujourd'hui, tant du côté du mur de brique en latérale droite, du parapet et de la corniche, ainsi que des fenêtres en saillie dont les caissons sont aujourd'hui masqués. 

Version textuelle de l'audio

C’est le fronton qui donne le cachet à l’édifice, qui était fait pour accueillir une banque : La Banque de Montréal. Il fallait donc que l’architecture incite à la confiance, première vertu de tel établissement. La solidité d’une maison de briques n’est plus à faire, déjà que l’on sait qu’elle avait été construite en 1919

Extrait de
Circuit patrimonial et touristique de Matane

Circuit patrimonial et touristique de Matane image circuit

Présenté par : Ville de Matane

Directions

Téléchargez l'application BaladoDécouverte (pour Android et iOS) et accédez au plus vaste réseau francophone d’expériences de visites guidées en Amérique.